Passer au contenu principal

13 milliards engloutis par les gérants des barrages

Les infrastructures des groupes d’électricité se sont dépréciées en cinq ans d’un montant proche des coûts du tunnel du Gothard.

Illustration
Illustration
Keystone

On en parle encore peu, mais l’effondrement du marché européen de l’électricité ne force pas seulement le groupe lausannois Alpiq à chercher des repreneurs pour la moitié de ses barrages en Suisse. Les difficultés qu’il y rencontre ne sont que la pointe de l’iceberg.

La baisse des prix du courant liée aux surcapacités a surtout fait perdre 13 milliards de francs sur les cinq dernières années aux Suisses, et tout indique que la facture va prendre l’ascenseur. Pour avoir un ordre de grandeur, cette perte de valeur des infrastructures détenues par les sociétés d’électricité helvétiques correspond aux coûts des travaux du nouveau tunnel du Gothard, le chantier du siècle, qui vient de se terminer après dix-sept ans de travaux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.