3600 postes menacés chez Airbus

EconomieSuite à une baisse des cadences de production, Airbus envisage de déplacer ou supprimer près de 3600 postes, selon Challenges.

Un Airbus A380 d'Emirates Airlines après son décollage de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Photo d'archives)

Un Airbus A380 d'Emirates Airlines après son décollage de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Airbus envisage de déplacer ou de supprimer 3600 postes au sein du groupe en raison d'une baisse des cadences de production de l'A380 et de l'A400M, écrit vendredi le magazine Challenges sur son site internet. Il cite «des sources concordantes».

Airbus doit annoncer aux syndicats lors d'un comité européen le 7 mars à Toulouse le lancement de négociations pour ce plan d'«adaptation des effectifs», selon Challenges.

Les usines allemandes de Brême et Augsbourg, l'usine espagnole de Séville, et le site britannique de Filton sont particulièrement concernés. Deux autres sites allemands, Hambourg et Stade, pourraient être aussi touchés. «Les sites français, qui présentent l'avantage de travailler sur plusieurs programmes, ne devraient être touchés qu'à la marge», ajoute le magazine économique.

«Les meilleures solutions pour nos salariés»

Un porte-parole d'Airbus a déclaré que le groupe ne faisait pas de commentaire sur cet article et ne se livrerait pas à des spéculations sur les chiffres qui y figurent, ajoutant que ces ajustements de cadences sur l'A380 et l'A400M ne sont pas nouveaux.

«Tout impact sur les effectifs sera discuté en premier avec nos partenaires sociaux et nous nous efforçons toujours de trouver les meilleures solutions pour nos salariés», a dit le porte-parole. «Et nous avons un bon bilan dans la gestion de ces questions.» «Il y a une réunion avec le comité d'entreprise européen prévue la semaine prochaine pour discuter de ce sujet et nous prévoyons de communiquer ensuite», a-t-il ajouté.

Airbus a ajusté les cadences de production de son très gros porteur A380 en raison d'une faiblesse de la demande et envisage de réduire la cadence de livraison de son avion de transport militaire A400M dans le cadre du remaniement de la feuille de route du programme. (ats/nxp)

Créé: 02.03.2018, 23h17

Articles en relation

Bol d'air pour Airbus: Emirates commande 36 A380

Aviation La compagnie basée à Dubaï vient d'annoncer une commande importante d'A380. Airbus a récemment évoqué un possible arrêt du programme faute de clients. Plus...

Sans nouveaux achats, l'A380 pourrait s'arrêter

Transport aérien Le constructeur aéronautique européen Airbus compte sur de nouvelles commandes de la compagnie Emirates pour continuer à produire son superjumbo. Plus...

Airbus condamné à payer 104 millions d'euros

Taïwan Airbus a annoncé samedi avoir pris connaissance d'une sentence arbitrale dans un litige l'opposant à Taïwan qui concerne la vente de missiles en 1992. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...