Plus de 73 millions de jeunes au chômage dans le monde

Sans-emploisSelon les experts du Bureau international du travail (BIT), à Genève, 73,4 millions de jeunes sont actuellement au chômage, soit 3,5 millions de plus qu'avant la crise en 2007.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chômage des jeunes atteint 12,6% au niveau mondial et 18% dans les pays industrialisés, a affirmé mercredi le Bureau international du travail (BIT).

Selon les experts, 73,4 millions de jeunes sont actuellement au chômage, soit 3,5 millions de plus qu'avant la crise en 2007.

Les coûts économiques et sociaux du chômage, le chômage de longue durée, le découragement et les nombreux emplois de qualité médiocre pour les jeunes de 15 à 24 ans continuent d'augmenter. Ils compromettent le potentiel de croissance des économies, a averti l'organisation dans un rapport publié à Genève «Une génération menacée».

Les jeunes au chômage dans le monde sont 73,4 millions en 2013, soit une hausse de 3,5 millions depuis 2007 et 0,8 million au-dessus du niveau de 2011, selon le BIT. Les jeunes sont presque trois fois plus susceptibles d'être au chômage que les adultes.

«Ces chiffres soulignent la nécessité de donner la priorité à des politiques tournées vers la croissance, à la réalisation de progrès importants en matière d'éducation et formation professionnelle ainsi que des mesures visant spécifiquement l'emploi des jeunes», a déclaré José Manuel Salazar-Xirinachs, sous-directeur général du BIT.

Pas de baisse avant 2016

Entre 2008 et 2012, le nombre de jeunes chômeurs a augmenté de plus de deux millions dans les économies avancées, soit une hausse de presque 25%. L'an dernier, le taux de chômage des jeunes s'y élevait à 18%. En Grèce et en Espagne, plus de la moitié de la population jeune est au chômage.

Si l'on prend en compte le taux de découragement (3,1%), le taux de chômage des jeunes ainsi ajusté s'établit à 21,2% dans les pays industrialisés, a indiqué le BIT. Selon les projections actuelles, le taux de chômage des jeunes dans les économies développées et l'Union européenne ne redescendra pas au-dessous de 17% avant 2016.

La proportion des jeunes qui sont privés de travail depuis six mois au moins est également en augmentation. Dans les pays de l'OCDE, plus d'un tiers des jeunes chômeurs sont classés comme chômeurs de longue durée - contre un quart des chômeurs de 2008.

Une jeune personne sur six dans les économies avancées est sans emploi et n'est pas scolarisée ou ne suit pas de formation.

Emplois temporaires

En Europe, une proportion croissante de jeunes employés occupent des emplois atypiques, y compris des emplois temporaires et le travail à temps partiel. L'emploi des jeunes à temps partiel en part de l'emploi total des jeunes en Europe était de 25% en 2011. Par ailleurs, 40% des jeunes employés de la région travaillaient au titre de contrats temporaires.

Le BIT souligne qu'il existe un risque d'inadéquation plus élevé pour ceux qui sont au bas de la pyramide de l'éducation. Les jeunes ayant atteint un plus haut niveau d'instruction prennent de plus en plus des emplois pour lesquels ils sont surqualifiés. Les jeunes moins qualifiés sont ainsi mis sur la touche.

Dans les pays en développement, en 2012, le chômage des jeunes était à son apogée au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, à 28,3% et 23,6%, respectivement. Il était le plus bas en Asie de l'Est (9,5%) et en Asie du sud (9,3%). (ats/nxp)

Créé: 08.05.2013, 10h25

Articles en relation

L'Europe se mobilise pour soutenir la croissance et l'emploi

Marasme économique Le président de la Commission José Manuel Barroso a promis de s'attaquer rapidement au chômage des jeunes et le principal taux d'emprunt a été abaissé à un plus bas historique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.