77 millions de plus pour la mission ExoMars 2020

EspaceLa mission russo-européenne bénéficie d'une rallonge qui permettra notamment d'assumer le retard du projet.

Malgré le retard pour la mission ExoMars 2020, la sonde russo-européenne ExoMars 2016 (ici), lancée le 14 mars, poursuit sa route vers la planète rouge sans problème. Elle vient d'envoyer ses premières images de Mars. (Image - 14 mars 2016 - AFP PHOTO / EUROPEAN SPACE AGENCY)

Malgré le retard pour la mission ExoMars 2020, la sonde russo-européenne ExoMars 2016 (ici), lancée le 14 mars, poursuit sa route vers la planète rouge sans problème. Elle vient d'envoyer ses premières images de Mars. (Image - 14 mars 2016 - AFP PHOTO / EUROPEAN SPACE AGENCY) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La mission ExoMars 2020 va recevoir 77 millions d'euros (83 millions de francs) supplémentaires de la part des principaux pays européens qui participent à ce projet d'exploration de la planète rouge mené en partenariat avec la Russie.

Un report occasionne des coûts supplémentaires. Initialement prévue en 2018, cette mission chargée d'envoyer un robot forer en profondeur le sol de Mars dans l'espoir d'y retrouver des traces de vie passée, a dû être repoussée à 2020, en raison de retards industriels tant du côté européen que russe.

A l'occasion de la réunion du conseil de l'agence spatiale européenne (ESA) mercredi, «nous avons demandé aux pays membres s'ils voulaient poursuivre la mission» au vu de ces nouveaux éléments, a expliqué David Parker, directeur des vols habités et de l'exploration à l'ESA.

«Il y a eu une décision unanime de tout le Conseil de l'ESA de continuer le programme», a-t-il ajouté.

Percer le sol martien

Les quatre principaux pays qui participent à la mission (Italie, Royaume-Uni, Allemagne, France) ont accepté d'injecter 77 millions d'euros supplémentaires pour permettre à leurs industriels (Thales Alenia Space Italie, Airbus, OHB) d'aller de l'avant dans la préparation du projet, a-t-il dit.

Le robot d'ExoMars 2020 sera chargé notamment de percer le sol de Mars jusqu'à deux mètres de profondeur et de prélever des échantillons qui seront analysés sur place. Il explorera une zone où se trouvent des argiles très anciennes.

Organique

L'espoir est de trouver des traces de molécules organiques qui auraient pu se trouver sur la planète rouge il y a environ quatre milliards d'années, lorsque sa surface ressemblait plus ou moins à celle de la Terre, au moment où la vie est apparue sur notre planète.

De son côté, la sonde russo-européenne ExoMars 2016, lancée le 14 mars, poursuit sa route vers la planète rouge sans problème. Elle vient d'envoyer ses premières images de Mars. La caméra haute définition de la sonde, développée par l'université de Berne, en collaboration avec l'EPFL, fonctionne bien. (ats/nxp)

Créé: 17.06.2016, 04h08

Articles en relation

SpaceX échoue à poser le 1er étage de son lanceur

Espace Il s'agit du premier échec après quatre tentatives réussies dernièrement. Plus...

Contact perdu avec Rosetta pendant 24 h

Espace La fin de la mission Rosetta est prévue «vraisemblablement» le 30 septembre, la comète Tchouri s'éloignant du Soleil. Plus...

La Nasa a réussi à gonfler le module Beam

Espace Il a fallu sept heures pour déployer ce module gonflable de 16 mètres cubes, arrimé à la station spatiale internationale. Plus...

Tchouri contient des éléments-clés de la vie

Espace La comète Tchouri contient des éléments importants se retrouvant dans l'ADN. Plus...

Mars est au plus près de la Terre depuis dix ans

Etoiles La planète rouge continuera à apparaître comme un gros point lumineux dans le ciel toute la semaine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.