Aléna: «pas les progrès espérés» à Mexico

Libre-échangeLa 7e session de négociations s'est achevée à Mexico lundi sans dégager les résultats escomptés, selon un représentant américain.

De gauche à droite, les représentants du Canada, du Mexique et des Etats-Unis lors d'une conférence de presse à Mexico. (Lundi 5 mars 2018)

De gauche à droite, les représentants du Canada, du Mexique et des Etats-Unis lors d'une conférence de presse à Mexico. (Lundi 5 mars 2018) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le représentant spécial américain pour le commerce, Robert Lighthizer, a déclaré lundi que les négociations sur l'accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) n'avaient pas produit les résultats escomptés. Une 7e session de discussions vient de s'achever à Mexico.

«Malgré tous nos efforts (...) Nous avons seulement bouclé six chapitres», a regretté M. Lighthizer lors d'une conférence conjointe avec les ministres mexicain et canadien menant les négociations. «Pour boucler l'ALÉNA 2.0, nous devrons parvenir à un accord sur environ 30 chapitres» a-t-il expliqué.

Sur son compte Twitter, le président américain Donald Trump a réitéré lundi que l'ALÉNA «avait été un mauvais accord pour les Etats-Unis». Il a à nouveau exigé un accord de libre-échange «juste» avec le Mexique et le Canada en échange de tout assouplissement de taxes à venir sur les importations d'acier et d'aluminium.

Interrogé sur ces nouvelles déclarations, M. Trump s'est défendu de faire «marche arrière». «Si nous ne trouvons pas d'accord, je mettrais fin à l'Aléna», a-t-il dit. «Mais si nous trouvons un accord qui est juste pour les travailleurs et le peuple américain, je pourrais imaginer que cela soit un des points que nous négocierons».

La ministre canadienne des affaires étrangères Chrystia Freeland a rétorqué à la clôture des négociations que son pays rendrait coup pour coup. «Si des taxes étaient imposées sur l'acier et sur les produits en aluminium canadien, le Canada prendra les mesures appropriées, des mesures pour défendre nos intérêts commerciaux et nos ouvriers» a-t-elle menacé en conférence de presse.

Un «désastre»

M. Lighthizer a insisté sur la nécessité d'actualiser et de moderniser cet accord entré en vigueur en 1994, tout en reconnaissant qu'il est «très complexe» d'y parvenir d'autant que des élections se profilent aussi bien au Mexique en juillet, avec les présidentielles, qu'aux Etats-Unis où les élections de mi-mandat sont prévues à l'automne.

«Le président Trump a clairement insisté sur l'urgence de parvenir à un accord trilatéral, mais nous pourrions tout aussi bien l'actualiser de façon unilatérale», a averti le négociateur américain.

Le Mexique, les Etats-Unis et le Canada renégocient ce traité de libre-échange à l'initiative de M. Trump qui l'a qualifié de «désastre», considérant qu'il avait détruit de nombreux emplois dans son pays.

Une huitième session de négociations devrait se tenir en avril à Washington, mais aucune date n'a pour l'heure été communiquée. (ats/nxp)

Créé: 05.03.2018, 23h37

Entretien entre Trump et Trudeau sur l'acier et l'Aléna

Le président américain Donald Trump et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont souligné lundi, au cours d'un entretien téléphonique, «l'importance de mener à bien» la renégociation de l'Aléna.

M. Trudeau a «manifesté ses sérieuses préoccupations à l'égard des tarifs que l'administration américaine se propose d'imposer sur l'acier et l'aluminium», a indiqué Ottawa. «Il a insisté sur le fait que des tarifs ne faciliteraient pas une entente sur l'Aléna», a ajouté le cabinet du Premier ministre, quelques heures après que M. Trump eut indiqué que des exemptions douanières seraient envisageable en cas d'accord sur un nouvel accord de libre-échange.

Articles en relation

Progrès à la renégociation de l'Aléna

Libre-échange Après les menaces de Donald Trump de se retirer de l'Accord de libre-échange nord-américain, les Etats-Unis ont semblé faire des concessions pour trouver un terrain d'entente. Plus...

Le Canada prêt à faire face à un retrait US

Aléna Ottawa est «préparé» à un éventuel retrait de Washington de l'Aléna, a confié mercredi une source gouvernementale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Un chien accompagne une pasteure dans les EMS, paru le 23 mai 2018
Plus...