Alitalia pourrait supprimer jusqu'à 2000 emplois

AviationLa compagnie italienne pourrait prendre des mesures drastiques pour répondre à la volonté de son principal actionnaire, Etihad Airways.

La compagnie italienne pourrait tailler dans ses effectifs.

La compagnie italienne pourrait tailler dans ses effectifs. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Alitalia pourrait supprimer jusqu'à 2000 emplois, soit un sixième de ses effectifs. Elle répondrait ainsi à la volonté de son actionnaire principal Etihad Airways de voir la compagnie aérienne italienne s'engager dans une profonde restructuration afin de ne plus accumuler les pertes, a-t-on appris de sources informées de ces projets.

Alitalia pourrait aussi clouer au moins 20 avions au sol, essentiellement des Airbus A320, pour supprimer des liaisons intérieures et régionales non rentables en raison de la concurrence des compagnies à bas coût et des trains à grande vitesse, ont ajouté ces sources.

Même si elle applique ces deux mesures, la compagnie continuera probablement à afficher des pertes au cours des deux ou trois prochaines années, ont dit ces sources. Aucune décision n'a encore été prise, ont toutefois souligné les sources.

Silence radio

Alitalia a déclaré que la prochaine étape de son plan industriel serait bientôt présentée à son conseil d'administration et à son personnel et que, d'ici là, elle s'abstiendrait de tout commentaire sur le sujet. Etihad, qui possède 49% d'Alitalia, a refusé de s'exprimer sur le sujet.

La compagnie des Emirats arabes unis a investi 560 millions d'euros (595,28 millions de francs) dans Alitalia en 2014 dans le cadre d'un plan global de sauvetage de la compagnie évalué à 1,76 milliard d'euros. Etihad, qui souhaitait ainsi développer son réseau international en s'implantant sur le quatrième marché européen des transports, s'était alors engagé à faire d'Alitalia une compagnie à nouveau rentable en 2017.

Le gouvernement italien avait contibué à la conception de ce plan de sauvetage qu'il avait érigé en preuve de l'attractivité de l'Italie pour les investisseurs étrangers. Deux ans plus tard, Alitalia perd 500'000 euros par jour. (ats/nxp)

Créé: 24.11.2016, 18h28

Articles en relation

Démission surprise du CEO d'Alitalia

Transport aérien Silvano Cassano a présenté sa démission pour «raisons personnelles». Plus...

Darwin finalise un accord avec Alitalia pour des lignes régionales

Aviation Des lignes régionales de la compagnie tessinoise seront exploitées par Darwin Airline. Les détails financiers ne sont pas connus. Plus...

La nouvelle stratégie d'Alitalia pour revenir dans le vert

Transport aérien La compagnie aérienne italienne a annoncé qu'elle comptait augmenter ses rotations et monter en gamme pour redevenir bénéficiaire à partir de 2017. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.