Apple arrête l'iPod nano et l'iPod shuffle

MusiqueLa marque à la pomme a décidé jeudi de mettre fin aux deux versions entrée de gamme de son célèbre baladeur numérique.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le géant informatique américain Apple a cessé de commercialiser l'iPod nano et l'iPod shuffle, deux versions entrée de gamme de son célèbre baladeur numérique, a annoncé le groupe jeudi.

«Aujourd'hui (jeudi), nous simplifions notre gamme d'iPod en conservant deux modèles d'iPod touch» (de différentes capacités de stockage) et «nous arrêtons l'iPod shuffle l'iPod nano», a indiqué Apple à l'AFP. Les deux modèles ont déjà disparu du site internet d'Apple, a constaté l'AFP.

Le groupe californien avait lancé ces deux modèles il y a douze ans, plus petits et plus simples que l'iPod, lui même lancé en 2001 et qui avait contribué à révolutionner le monde des lecteurs mp3.

L'iPod nano est une version plus petite de l'iPod originel, avec une moindre capacité de stockage mais disposant aussi d'un écran et de la célèbre molette de sélection rendue célèbre par l'iPod. Au fur et à mesure des années, le modèle avait évolué et son écran avait grandi, faisant peu à peu disparaître la molette cliquable.

Les ventes avaient décliné

Le nano avait remplacé l'iPod mini, lui aussi disparu de la gamme depuis plusieurs années.

Le shuffle a quant à lui la taille d'une boîte d'allumettes carrée, sans écran mais avec la molette cliquable. Il ne joue les morceaux que de façon aléatoire («shuffle» en anglais). Les ventes de ces baladeurs non connectés à internet ont décliné ces dernières années, à mesure que s'est développée la musique en streaming, écoutable depuis un téléphone portable par exemple.

L'iPod touch dispose d'un grand écran tactile, qui le fait ressembler à un iPhone. Il est le seul à pouvoir se connecter à internet, via le wifi. Apple avait déjà arrêté en 2014 l'iPod Classic originel. (afp/nxp)

Créé: 28.07.2017, 04h13

Articles en relation

Foxconn va investir 10 milliards aux USA

Téléphonie Le sous-traitant d'Apple Foxconn va réaliser un gros investissement aux Etats-Unis, a annoncé Donald Trump mercredi. Plus...

Trump assure qu'Apple lui a promis trois usines

Made in America Le président américain indique avoir eu une promesse de Tim Cook qui servirait bien son slogan 'America first'. Plus...

Apple investit dans un centre de données

Danemark Il s'agit du deuxième centre dans le pays, après celui de Viborg en 2015, qui avait également coûté plus de 870 millions de francs. Plus...

La guerre continue entre Apple et Qualcomm

Etats-Unis Le fournisseur Qualcomm a demandé jeudi l'arrêt des importations de certains iPhones vers les Etats-Unis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Trois femmes avaient déjà mis en cause Donald Trump durant la campagne présidentielle. Elles se sont retrouvées sur un plateau de télévision pour réitérer leurs accusations. La Maison-Blanche a dénoncé des «histoires inventées»
(Image: Bénédicte) Plus...