Apple reste l'entreprise la plus chère au monde

BourseLes géants américains de la technologie comme Apple, Alphabet et Microsoft dominent le classement. Mais les groupes suisses tels que Nestlé, Roche et Novartis progressent.

Les groupes américains occupent huit places dans le top dix. Et au sommet trône Apple.

Les groupes américains occupent huit places dans le top dix. Et au sommet trône Apple. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les entreprises américaines restent les plus chères sur le plan mondial, alors que les sociétés suisses gagnent du terrain. De manière générale, l'Europe se retrouve à la traîne face aux Etats-Unis.

Apple, Alphabet et Microsoft sont les groupes les plus capitalisés au monde. Amazon et Facebook suivent ce trio de tête, indique dimanche EY dans son étude sur les plus grandes capitalisations boursières.

Apple possède une capitalisation de 749 milliards de dollars à fin juin (711 milliards de francs), calcule EY. Derrière la marque à la pomme, la maison mère de Google, Alphabet, a une valeur marchande de 642 milliards, contre 529 milliards pour Microsoft.

Les groupes américains sont nettement plus représentés dans ce classement que les firmes européennes. Huit d'entre eux figurent dans le top dix. Et les Etats-Unis abritent 52 des 100 principales capitalisations. L'Europe suit avec 26 entreprises. En troisième position figure l'Asie (19).

Les sociétés européennes figurant dans le top 300 ont été cependant plus nombreuses à augmenter leur valeur de marché au cours de ces six derniers mois que leurs homologues américaines. Elles sont ainsi 85% à l'avoir fait, contre 77% pour les américaines. Mais sur cet aspect-là, ce sont les groupes asiatiques qui remportent la palme avec 88%.

La valeur totale des entreprises basées en Europe a progressé de 12% d'un semestre à l'autre, contre 9% pour celles sises aux Etats-Unis. Quant aux firmes asiatiques, elles ont augmenté de 19% leur capitalisation boursière.

Suisse devant ses voisins

Sur sol helvétique, Nestlé, Roche et Novartis ont progressé au classement. Le géant alimentaire veveysan pointe au 13e rang avec une valeur de 271 milliards de dollars. Il se classe en tête des entreprises européennes, suivi du groupe énergétique anglo-néerlandais Shell qui vaut 222 milliards.

Roche atteint le 22e rang avec 220 milliards de dollars. Son concurrent Novartis figure lui à la 28e position avec 198 milliards.

La Suisse devance ainsi ses voisins. En France, l'entreprise qui possède la plus grande capitalisation boursière est le groupe de luxe LVMH, avec une valeur de 125 milliards de dollars au 55e rang. Sur sol allemand, le spécialiste des logiciels SAP atteint la première place de son pays avec 124 milliards (59e sur le plan mondial).

En Italie, le groupe énergétique Enel est le plus cher de son pays. Il vaut 55 milliards de dollars et pointe à la 185e position. Aucune société autrichienne ni liechtensteinoise ne figure parmi les 300 firmes les plus chères.

Par catégories d'activité, sept des dix entreprises les plus chères sont des firmes technologiques, dont deux chinoises. Il s'agit du géant chinois du commerce en ligne Alibaba et de la société spécialisée dans les services internet Tencent. Ces deux groupes figurent respectivement en 8e et 10e positions. (ats/nxp)

Créé: 02.07.2017, 09h16

Articles en relation

Une Apple Car autonome verra-t-elle le jour?

Technologie Beaucoup de rumeurs circulent sur la firme de Cupertino et ses projets concernant les voitures sans pilote. Plus...

Il y a dix ans, le premier iPhone changeait le monde

Technologie En une décennie, Apple a écoulé plus d'un milliard de son téléphone portable à écran tactile, qui en est à sa septième version. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Soumise au vote populaire le 4 mars prochain, l'initiative «No Billag» vise à supprimer la redevance radio et télévision. Si tel devait être le cas, la RTS fermerait boutique, selon son directeur, publié le 22 novembre 2017
Plus...