BLS met un coup d'arrêt à un nouveau logiciel

TrainMardi, la compagnie bernoise a décidé de renoncer à un nouveau logiciel de planification, car il ne peut répondre aux exigences.

La société a la volonté de «moderniser et améliorer son logiciel».

La société a la volonté de «moderniser et améliorer son logiciel». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La compagnie ferroviaire bernoise BLS a annoncé mardi avoir interrompu l'introduction d'un nouveau logiciel de planification des trains et du personnel. Cette décision occasionne pour cette année des correctifs de valeur de 20 à 23 millions de francs.

BLS avait à l'origine prévu de remplacer d'ici 2021 son logiciel actuel Railopt, utilisé depuis 2003, par un programme plus rapide, a précisé la société dans un communiqué. «Malgré les efforts conjoints avec le fabricant, BLS a dû constater qu'actuellement, le logiciel choisi ne pourra pas répondre à ses exigences à moyen terme. Le coût des ajustements supplémentaires à apporter au système serait trop élevé pour justifier la poursuite du projet», a précisé BLS.

Pour faire face à ces difficultés, BLS peut prolonger la durée de vie de Railopt d'au moins cinq ans. La société a néanmoins la volonté de «moderniser et améliorer son logiciel». (ats/nxp)

Créé: 24.09.2019, 11h17

Articles en relation

Grandes lignes: CFF et BLS se mettent d'accord

Suisse L'ex-régie fédérale conserve son monopole de concession pour dix ans, mais le BLS obtient l'exploitation d'une petite partie des lignes. Plus...

La compagnie BLS a perçu trop d'argent

Transport ferroviaire La Confédération et les cantons ont versé près de 30 millions de subventions en trop à l'entreprise ferroviaire BLS. Plus...

Rail: le BLS gagne une manche contre les CFF

Nouvelles concessions Le Tribunal fédéral a admis un recours de la compagnie bernoise dans le conflit qui l'oppose à l'ex-régie fédérale autour de l'exploitation des grandes lignes. Plus...

BLS va biffer 170 postes pour faire des économies

Transport ferroviaire L'économie de 50 à 60 millions de francs d'ici à 2023 passera par la suppression de dizaines de postes pour la compagnie BLS. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.