Baselworld s’achève avec 22% de visiteurs en moins

HorlogerieLa foire horlogère a présenté hier son concept pour 2020, au terme d’une édition en demi-teinte.

Des visiteurs se baladent à Baselworld.

Des visiteurs se baladent à Baselworld. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’était une année de transition: le rendez-vous 2019 de Baselworld, organisé par une nouvelle direction en quelques mois seulement, devait panser ses plaies après les défections de grandes marques, dont les 18 du Swatch Group. Et dessiner les contours du renouveau.

Hier, au terme d’une semaine marqué par la baisse du nombre de visiteurs (81 200, soit -22%), d’exposants (520, soit -20%) et de médias (3300 journalistes, soit -12%), Baselworld annonçait d’ores et déjà que l’édition 2019 n’a pas été rentable. Son directeur général, Michel Loris-Melikoff, a cependant tempéré ce bilan mitigé en soulignant que les 125 de médias en moins «ont été récupérés en présence digitale».

Plateforme permanente

Une plateforme d’information permanente, avec un chatbot (forum en ligne) avait été mise en place cette année, et est appelée à se développer. Mieux: cette place publique virtuelle, reliant tous les acteurs de la constellation horlogère (marques, détaillants, blogueurs, clients, collectionneurs et journalistes), sera désormais active toute l’année. Baselworld deviendra «une plateforme d’échanges pendant 365 jours, de manière digitale entre tous les acteurs de cette communauté. Et pendant une semaine, elle se retrouvera à Bâle», a-t-il poursuivi.

Prix en baisse

Deuxième point sur lequel la direction va travailler: les prix de location du m2, objets de toutes les grognes ces dernières années, et cause de nombreux départs. Pour 2020, le groupe MCH annonce une réduction du prix du mètre carré de 10 à 30% selon le secteur, sachant que ce coût représente 15% des dépenses d’un exposant.

Trois ans de transformation

Suffisant pour arrêter l’hémorragie? Bulgari annonçait hier dans Arcinfo qu’elle allait faire le point avant de se décider ou non pour l’année prochaine. Michel Loris-Melikoff reste confiant: «J’ai appris qu’une grande marque reste mais qu’en plus, elle agrandit son espace. Certaines marques qui ont quitté Baselworld en 2019 ont confirmé leur présence pour 2020».

Pour mener à bien la transformation, «nous augmenterons les revenus grâce à des services supplémentaires». Le directeur général n’a pas fourni de chiffres pour le moment. «Il y a trois ans de transformation. On a déjà commencé à travailler sur certains points et il y a aura des annonces dans les prochains mois. Mais cela coûte beaucoup d’argent».

Créé: 26.03.2019, 17h24

Articles en relation

Les jeunes marques se pressent à Baselworld

Horlogerie Elles viennent de naître et ont besoin de visibilité, donc des salons. Mais à prix raisonable. Le Watch Incubator les héberge à Bâle. Plus...

Baselworld ouvre l’édition du quitte ou double

Horlogerie La foire bâloise doit convaincre cette année ou jamais. Nombre de marques, présentes ou non, attendent un sursaut. Plus...

Genève et Bâle synchroniseront leurs salons horlogers dès 2020

Horlogerie Le SIHH et Baselworld se tiendront à la fin avril, à une semaine d’intervalle. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.