Boeing 737 MAX: un signal lumineux d'alerte

Etats-UnisUne fonctionnalité de sécurité, jusqu'à présent optionnelle, va désormais équiper tous les appareils Boeing 737 MAX.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Boeing 737 MAX seront désormais tous équipés d'un signal d'alerte lumineux pour avertir de tout dysfonctionnement du système anti-décrochage MCAS, a indiqué jeudi une source industrielle. Ce système est mis en cause dans l'accident d'un appareil de ce type.

Cette fonctionnalité, qui était jusqu'à présent optionnelle, va devenir partie intégrante de l'avion. C'est une des modifications que Boeing va présenter aux autorités américaines ainsi qu'aux compagnies clientes dans les prochains jours, a ajouté cette source sous couvert d'anonymat.

Ni le 737 MAX 8 de la compagnie indonésienne Lion Air, qui s'est abîmé en mer en octobre 2018, faisant 189 morts, ni celui d'Ethiopian Airlines, qui s'est écrasé le 10 mars, faisant 157 morts, n'étaient équipés d'un tel signal.

American Airlines, qui exploite 24 737 MAX 8, avait, elle, acheté l'option, anticipant de potentiels désaccords entre les systèmes de l'avion, a indiqué à l'AFP une source interne. Idem pour Southwest, plus grosse cliente de cet avion, qui a même rajouté en début d'année une option supplémentaire visant à activer le «Primary Flight Display (PFD), qui rassemble tous les paramètres nécessaires au pilotage, assure une porte-parole.

Important pour le vol

Si l'agence fédérale américaine de l'aviation, la FAA, n'avait pas estimé que ce signal était obligatoire jusqu'en début de mois, les experts jugent qu'il est important pour la sécurité d'un vol.

»Il y a eu manifestement un excès de confiance dans la transition du 737NG vers le MAX. Boeing a sous-estimé les changements nécessaires (...), sous-estimé les compagnies clientes qui veulent faire des économies à tous les niveaux opérationnels«, a indiqué l'un d'eux, sous couvert de l'anonymat.

Pour un autre expert, le prix du signal d'alerte n'est pas exorbitant. Si Boeing en avait fait une option, c'est parce qu'il le pouvait et pour gagner de l'argent: »C'est aussi simple que cela«.

D'après les premiers éléments de l'enquête concernant Lion Air, une des deux sondes d'incidence (»Angle of attack" - AOA) était tombée en panne. Un autre problème est apparu lors de ce même accident: bien que défaillante, la sonde a continué à transmettre des informations aux calculateurs, notamment au MCAS.

Or cet instrument prend la main sur les commandes de vol et met l'avion en piqué, même si le pilote tente de faire le contraire, tant que le système n'est pas désactivé. Une enquête criminelle sur le développement du 737 MAX a été ouverte aux Etats-Unis, tandis qu'un audit sur sa certification a été mandaté par le ministère américain des transports. (afp/nxp)

Créé: 22.03.2019, 00h23

Indonésie: Garuda annule une commande de 49 Boeing 737 MAX

La compagnie aérienne indonésienne Garuda a annoncé vendredi l'annulation d'une commande de 49 Boeing 737 MAX 8, après deux crashs impliquant ce modèle en cinq mois, ce qui apparaît comme la première annulation de contrat confirmée pour le constructeur américain. «Les passagers de Garuda ont perdu confiance et ne veulent plus voler avec des MAX», a expliqué à l'AFP le porte-parole de la compagnie nationale indonésienne.

Articles en relation

La justice s'en mêle, Boeing tente de rassurer

Crashs de 737 MAX La justice américaine s'empare du dossier du 737 MAX tandis que le PDG de Boeing a réaffirmé que la sécurité était une priorité du groupe. Plus...

Des «similarités claires» entre Ethiopian et Lion Air

Crash Boeing L'analyse des boîtes noires d'Ethiopian Airlines a mis en évidence des problèmes similaires au crash de Lion Air. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.