De faux comptes vendent Libra avant Facebook

Monnaie numériqueAvant même le lancement de la monnaie virtuelle Libra par Facebook, des dizaines de faux comptes se multiplient.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La monnaie numérique Libra, que Facebook veut lancer en 2020, fait déjà l'objet de fausses informations, selon le Washington Post. Des dizaines de faux comptes, pages et groupes se présentant comme des plates-formes officielles se sont multipliés ces derniers jours.

Sur buylibracoins.com, il est ainsi proposé de préacheter des Libras, avec d'autres monnaies virtuelles comme le Bitcoin ou avec sa carte bancaire. Certains des faux comptes et pages Facebook et Instagram étaient suivis par des centaines d'internautes. Twitter, YouTube et d'autres plates-formes sont également concernés.

Prévenus par le «Washington Post», Facebook et Instagram ont indiqué avoir supprimé certains des comptes, qui arboraient le logo du réseau social et des photographies de Mark Zuckerberg, le directeur du réseau social.

Tir de barrage contre la Libra

Pour Facebook, l'apparition de ces faux comptes sur Libra avant même le lancement de la monnaie est un coup dur, car elle surgit au moment où le réseau social fait face à un tir de barrage de politiques et de régulateurs à travers le monde, qui estiment que cette devise est une menace pour le système financier mondial.

Le secrétaire américain au trésor, Steven Mnuchin, a déclaré que Facebook serait soumis à «des normes de sécurité très élevées» avant de pouvoir participer au système de paiement. Les ministres des finances du G7 ont également exprimé la semaine dernière leur inquiétude. Le ministre français Bruno Le Maire avait affirmé que les conditions n'étaient «pas réunies pour que la Libra se mette aujourd'hui en place».

Avec la création annoncée mi-juin de cette monnaie numérique offrant un mode de paiement alternatif aux circuits bancaires traditionnels, Facebook veut bouleverser le système financier mondial. Promise pour 2020, la Libra s'inspire de crypto-actifs comme le Bitcoin, mais sera gérée à Genève par un consortium à but non lucratif. (ats/nxp)

Créé: 23.07.2019, 03h02

Articles en relation

Libra s'en remet aux autorités suisses

Monnaies virtuelles Le réseau social Facebook estime que la Suisse pourrait jouer un rôle dans le lancement de sa cryptomonnaie Libra. Plus...

Libra: les fans de monnaies virtuelles sur le qui-vive

Cryptomonnaies La cryptomonnaie que Facebook entend lancer suscite de plus en plus de scepticisme. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...