Des assureurs ciblent le risque des aînés au volant

AssurancesHelvetia étudie des hausses de prime pour les automobilistes de plus de 70 ans.

Les jeunes conducteurs de 18 à 24 ans ne constituent plus la clientèle la plus onéreuse en termes de risques.

Les jeunes conducteurs de 18 à 24 ans ne constituent plus la clientèle la plus onéreuse en termes de risques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les risques en lien avec les aînés au volant croissent à une cadence soutenue. Les assureurs suisses ne peuvent donc pas se voiler la face. Le groupe saint-gallois Helvetia Assurances nous a confirmé ses réflexions en cours au sujet d’une adaptation des polices d’assurance pour les automobilistes les plus âgés.

Les jeunes conducteurs de 18 à 24 ans ne constituent plus la clientèle la plus onéreuse en termes de risques. L’an dernier, 1692 automobilistes de plus de 70 ans ont été condamnés pour des infractions à la Loi sur la circulation routière, selon l’Office fédéral de la statistique. C’est trois fois plus qu’il y a dix ans. L’Office fédéral des routes a lui-même annoncé 5704 retraits de permis chez les plus de 70 ans pour 2014. Soit une augmentation de 200% en dix ans.

«Du fait de l’évolution démographique, nous nous attendons à une persistance de ces tendances. Nous étudions dès lors diverses mesures, comme des adaptations dans le montant des primes», nous a confirmé Hansjörg Ryser, porte-parole de Helvetia Assurances.

Concrètement, il faut donc s’attendre à des hausses de prix. «Des modèles avec des franchises plus élevées sont aussi envisageables. Avant d’accorder de nouvelles polices d’assurance aux clients de cette classe d’âge, nous pourrions aussi solliciter des informations plus détaillées sur le passé de ces automobilistes en termes de sinistres», explique Hansjörg Ryser.

Helvetia Assurances examine aussi de possibles systèmes de rabais accordés aux aînés, s’ils acceptent d’utiliser des véhicules dotés de systèmes d’aide à la conduite et autres logiciels appropriés. AXA Winterthur préfère pour sa part rester discret sur ses propres réflexions.

Anna Ehrensperger, porte-parole du groupe zurichois, précise néanmoins: «Si nous observons une hausse frappante des sinistres déclarés par un client de plus de 70 ans, nous lui proposons une évaluation de son aptitude à la conduite effectuée par un groupe d’experts indépendants.» De son côté, Vaudoise Assurances récompense la prudence dans toutes les classes d’âge: ses clients utilisateurs de voitures équipées de systèmes d’aide à la conduite peuvent en effet tous bénéficier de rabais.

Les aînés au volant retiennent néanmoins l’attention. Le Service vaudois des autos et le Touring Club Suisse proposeront, dès la fin de l’été, des formations visant à responsabiliser et valoriser les automobilistes âgés.

(24 heures)

Créé: 12.06.2017, 21h06

Articles en relation

Les assurances surclassent les banques pour les profits

Finance Les bénéfices bruts des assureurs ont plus que doublé en vingt ans. Les banquiers ne brillent guère. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...