Des capsules-dortoirs en classe économique?

Voyage en avionLes avions de la compagnie Air New Zealand seront bientôt dotés de couchettes pour les passagers des vols long-courriers. Le concept pourrait être étendu.

Le projet présenté par Air New Zealand.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La compagnie aérienne Air New Zealand a annoncé mercredi qu'elle envisageait de doter de capsules-dortoirs sa classe économique, une initiative destinée à améliorer le confort des passagers sur les vols long-courriers.

La compagnie, qui opère certains des vols les plus longs du monde, a déclaré que son projet, baptisé «Economy Skynest», visait à introduire la technologie «pod-bed» (capsule-dortoir) à bord de ses avions.

Une des principales sources d'inconfort en classe économique «est le fait de pas pouvoir s'allonger», a expliqué Mike Tod, directeur marketing de la compagnie aérienne, assurant que le projet «Economy Skynest» est une solution.

Ces capsules sont dotées de six couchages, séparés par des rideaux, pour préserver l'intimité des passagers. Les lits mesurent 2 mètres sur 58 cm, et sont dressés de draps, de couvertures, accompagnés d'un oreiller et de bouchons d'oreille.

Les voyageurs pourront pré-réserver des tranches horaires pour se reposer au cours d'un long vol dans les quelques capsules qui équiperont la classe économique.

Ce concept ne sera cependant pas introduit avant au moins un an. La compagnie aérienne doit encore le faire valider par les régulateurs. Le concept «Economy Skynest» «change la donne à bien des égards», a déclaré une porte-parole de Air New Zealand qui envisage de le commercialiser auprès d'autres compagnies. (AFP/nxp)

Créé: 26.02.2020, 10h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.