Deux perquisitions à Genève liées aux affaires libyennes

FinancementLa justice française traque l’homme d’affaires Alexandre Djouhri et son ancien banquier.

L'ancien ministre français de l’Intérieur Claude Guéant, mis en examen concernant le présumé financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy.

L'ancien ministre français de l’Intérieur Claude Guéant, mis en examen concernant le présumé financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La récente mise en examen de l’ancien ministre français de l’Intérieur Claude Guéant a-t-elle fait l’effet d’un coup de pied dans une fourmilière? Cette inculpation liée au présumé financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy fait remonter les «affaires libyennes» au-devant des projecteurs. Or, certains de ses protagonistes, dont le Français Alexandre Djouhri, s’étaient repliés à Genève où ils auraient joué un rôle de «porteurs de valises» dans le cadre de transactions sensibles.

Une perquisition a été menée la semaine dernière au sein du domicile de cet homme d’affaires ainsi qu’à celui de son ancien banquier, N., révèle le journaliste Laurent Léger dans le magazine Charlie Hebdo à paraître ce mercredi. Le Ministère public genevois confirme que «des perquisitions ont été effectuées à Genève la semaine dernière à la demande des autorités françaises». Ces actes d’instruction s’inscrivent, ajoute-t-il, «dans le cadre d’une enquête française sur le paiement de commissions illicites sur divers marchés, notamment le marché libyen».

Le rôle peu clair d’Alexandre Djouhri avait notamment été mis en relief, en septembre 2011, par la presse française. Avec d’autres le journaliste d’investigation Pierre Péan le débusque alors à Genève, où il réside. Dans les années 2000, l’homme mène un grand train de vie. Ses anciennes relations d’affaires le décrivent alors comme un bon vivant souvent vu dans les restaurants des palaces genevois.

Propriétaire d’une maison à Chêne-Bougeries, il est voisin de N., qui est alors directeur au Crédit Agricole. En janvier 2015, N. quitte la banque. Celle-ci a refusé mardi de commenter les raisons de ce départ. Des liens existeraient aussi entre Alexandre Djouhri et le Saoudien Khalid Bugshan, également mis en examen aux côtés de Claude Guéant.

(24 heures)

Créé: 31.03.2015, 17h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...