Devenues suspectes, les fondations régressent

SuisseÉvasion fiscale ou blanchiment: le secteur fiscalement intéressant connaît un recul frappant.

Beate Eckhardt, directrice de Swissfoundation en octobre 2013, à Zurich.

Beate Eckhardt, directrice de Swissfoundation en octobre 2013, à Zurich. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si les pays anglo-saxons connaissent la structure des trusts, la Suisse a, depuis le XIXe siècle, privilégié celle des fondations d’utilité publique. Cette dernière, dont le patrimoine est affecté à un but déterminé, est exonérée d’impôts et le fondateur, qui se sépare définitivement du patrimoine qu’il a investi, bénéficie comme les donateurs d’une déduction fiscale pouvant atteindre 20% de son revenu imposable. Surfant sur la vague philanthropique actuelle, le nombre des fondations a plus que doublé en Suisse entre 1990 et 2018, atteignant les 13 169 entités l’an dernier, dotées d’un capital de près de 100 milliards de francs. Une fondation peut être créée dans des buts très différents, de la direction d’une entreprise à un but social ou ecclésiastique.

Or, comme vient de le déclarer l’association des fondations donatrices suisses Swissfoundations, la croissance dans ce secteur s’est considérablement ralentie l’an dernier. «Le nombre de fondations nouvellement créées, qui s’élèvent à 301, est ainsi à son plus bas niveau depuis vingt ans», détaille dans un communiqulé la directrice adjointe de Swissfoundations Claudia Genier. Parallèlement les liquidations ont atteint un niveau record en 2018, avec 195 cessations d’activités.

Contrairement à Genève, on observe pour la première fois un recul du nombre de fondations créées à Zurich

Beate Eckhardt, Directrice de Swissfoundations

Certes, avec plus de 13'000 fondations d’utilité publique, la Suisse occupe toujours la première place au niveau international et compte six fois plus de structures de ce type – où l’anonymat est garanti – par habitant que les États-Unis ou l’Allemagne. Mais voilà. Il se trouve que la lutte contre le blanchiment d’argent, contre le financement du terrorisme et contre l’évasion fiscale est passée par là. Pire: l’OCDE et l’Union européenne prévoient la suppression des exemptions d’impôts pour les fondations d’utilité publique dans le cadre de l’échange automatique d’informations. Enfin, à l’instar des petites banques, la mise en conformité à toutes ces nouvelles réglementations internationales coûte très cher et devient létale pour les plus petites fondations.

Pour la directrice de Swissfoundations, Beate Eckhardt, «il est frappant que le Canton de Genève, qui s’efforce activement de créer des conditions-cadres favorables, notamment avec son initiative «Genève et la philanthropie» lancée l’an dernier, affiche de loin la croissance nette la plus importante du pays (54 constitutions et 19 liquidations). On constate la situation inverse dans le canton de Zurich, qui, certes, comprend le plus grand nombre de fondations, mais qui est également connu pour ses pratiques fiscales très restrictives.» Ainsi, sur les bords de la Limmat, seules 29 nouvelles entités ont vu le jour, contre 35 liquidations.

(24 heures)

Créé: 29.04.2019, 08h18

Articles en relation

L’imposition des associations repensée

Vaud Le Conseil d’État annonce qu’il veut faciliter la vie fiscale des associations et des fondations dans le canton. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.