Erdogan accuse l'agence Moody's de corruption

TurquieMoody's a abaissé vendredi la note de la dette à long terme de la Turquie. Le président Erogan a vertement répliqué.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'en est violemment pris jeudi à l'agence de notation Moody's, l'accusant d'être corrompue, après qu'elle a abaissé la note de son pays en catégorie spéculative.

«Abaissez la note de la Turquie comme vous voulez. Cela ne reflète pas la réalité de la Turquie qui continue d'investir et de croître» économiquement, a déclaré M. Erdogan dans une allocution devant des élus locaux à Ankara.

«Il suffit de mettre quelques pièces dans leurs poches pour avoir la notation que l'on souhaite. Ils fonctionnent de cette manière», a-t-il ajouté.

Note abaissée

Moody's a abaissé vendredi de Baa3 à Ba1 la note de la dette à long terme de la Turquie, jugeant son économie vulnérable aux aléas des financements extérieurs du fait notamment «des récents développements politiques imprévisibles», faisant référence à la tentative de coup d'état de juillet.

Le Premier ministre turc, Binali Yildirim, avait rejeté samedi cet abaissement estimant qu'il n'était «pas impartial».

Le vice-Premier ministre Mehmet Simsek, cité par l'agence pro-gouvernementale Anadolu, a pour sa part affirmé jeudi que la Turquie «mérite une meilleure note». «Nous prenons la notation de la dette au sérieux (mais) ce n'est pas la fin du monde. Ce n'est pas rien mais ce n'est pas la fin du monde non plus», a-t-il dit.

La croissance économique au 2e trimestre en Turquie s'est ralentie à 3,1% contre 4,7% au premier trimestre, une tendance baissière qui devrait se confirmer lors des prochains mois, l'économie subissant l'impact d'une série d'attentats qui ont frappé le pays et le putsch manqué contre le président Erdogan à la mi-juillet.

(afp/nxp)

Créé: 29.09.2016, 12h50

Articles en relation

Johnson essaie de calmer le jeu face à Erdogan

Turquie Boris Johnson s'est efforcé de faire oublier les propos acerbes qu'il avait tenus contre le président turc. Plus...

Poutine et Erdogan veulent «aller de l'avant»

Russie et Turquie Les deux présidents se sont rencontrés samedi, afin de collaborer davantage. Plus...

La purge continue: 10'000 employés licenciés

Turquie Une nouvelle vague de limogeages a été décidée cette semaine par le régime d'Erdogan suite au putsch raté. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.