Huawei va ouvrir un centre de R&D à l’EPFL

MultinationalesNuméro deux mondial des smartphones, le géant chinois prévoit un autre pôle de recherche à Zurich.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Evoquée à demi-mot à la fin du printemps, l’éventuelle implantation d’un centre de recherche en Suisse par le géant de la téléphonie mobile chinois prend un tour très concret. «Nous allons devoir recruter davantage de monde [en Suisse] en raison de l’ouverture de centres de R&D à Zurich et Lausanne», a confirmé Eric Chu, le président-directeur-général de Huawei, dans un entretien accordé à la «Schweiz am Wochenende». Cette annonce a été faite à l’occasion de la visite de travail de la conseillère fédérale Doris Leuthard à Shenzhen, le quartier général de la multinationale de 180 000 employés.

Selon le journal alémanique, le choix des deux métropoles est lié à la présence sur leur territoire des Écoles Polytechniques fédérales – EPFZ et EPFL. Les contrats avec ces deux universités seraient «en passe d’être signés», précise la «Schweiz am Wochende». 350 employés en Suisse

Contacté dimanche, les responsables de Huawei en Suisse n’ont pas souhaité donner davantage de détails sur ces futures implantations. Le responsable de l’EPFL Innovation Park – le pôle technologique jouxtant le centre universitaire sur lequel sont installées des dizaines de PME et de multinationales - restait de son côté injoignable. Le groupe chinois emploie aujourd’hui trois cent cinquante collaborateurs, principalement à in Dübendorf (ZH). Ces derniers s’occupent avant tout de la fourniture d’équipement pour les réseaux mobiles de Sunrise ou Swisscom. «Pour les [téléphones] mobiles et les ordinateurs portables, notre équipe commerciale compte seize personnes; quand j’ai commencé en 2012, j’étais seul», confiait il y a peu Daniel Meier, responsable de Huawei en Suisse, dans les colonnes de ce journal.

Les produits grand public représentent désormais 40% de l’activité de ce groupe de 92,5 milliards de chiffre d’affaires, 50% restant générés par les équipements pour réseaux.

Apple vient d’être dépassé

Publiées au début du mois, les dernières études de marché montrent que Huawei surpasse désormais Apple en termes de nombre de smartphones écoulés. Sur les trois mois du printemps, Samsung a vendu 73 millions d’unités, contre 54 millions pour Huawei et 41 millions pour Apple. Les ventes du géant chinois ont doublé au cours des six premiers mois de l’année, les recettes générées ayant connu un bond de 30%.

La conseillère fédérale Doris Leuthard s’est rendue à Shenzhen et Hongkong du 9 au 10 août, un voyage ponctué de visites de nombreuses entreprises et de projets technologiques. Outre Huawei, la délégation qui l’accompagnait s’est rendue chez BYD, un des principaux fabricants chinois de véhicules électriques. Des rencontres ont également été organisées avec les responsables du géant des services Internet Tencent. (24 heures)

Créé: 13.08.2018, 07h53

Articles en relation

Les ventes de Huawei en Suisse font le grand saut

Téléphonie moblie Le géant chinois des téléphones mobiles a doublé son activité en un an, dixit son responsable. Plus...

Huawei marche sur les plates-bandes d'Apple

Electronique grand public Le numéro trois des téléphones lance sur le marché suisse son premier ordinateur ultra-fin à l'assaut de la clientèle des MacBook. Plus...

L’EPFL remporte la troisième place du concours d'Elon Musk

Hyperloop Le concours visant à révolutionner les transports valide la vision de Musk. Dans le monde, les projets se multiplient. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...