L'ex-courtier Adoboli risque l'expulsion

Royaume-UniL'ancien courtier d'UBS avait fait perdre plus de deux milliards de dollars à la banque en 2011. Il est désormais détenu dans un centre d'expulsion.

Kweku Adoboli a perdu son statut de résident permanent avec sa condamnation.

Kweku Adoboli a perdu son statut de résident permanent avec sa condamnation. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le dernier chapitre de la saga Kweku Adoboli est en train de se jouer au Royaume-Uni. Le courtier avait stupéfié les marchés en septembre 2011 lorsqu'il avait fait perdre près de 2,3 milliards de dollars à UBS après des transactions non-autorisées.

Condamné en 2012 à sept ans d'emprisonnement, il était sorti de prison en 2015 à la moitié de sa peine. Le courtier de nationalité ghanéenne risque maintenant une expulsion imminente, raconte la BBC.

En effet, selon la loi britannique, tous les résidents étrangers condamnés à plus de quatre ans de prison sont automatiquement expulsés. Kweku Adoboli, qui vit au Royaume-Uni depuis l'âge de 12 ans, était au bénéfice outre-Manche d'un statut de résident permanent mais il n'avait jamais demandé la nationalité britannique.

Renvoi au Ghana

Il avait perdu un premier recours contre son expulsion en 2016 et il accuse les autorités britanniques de racisme. «Je n'étais plus le meilleur élève de mon école, diplômé de l'Université de Nottingham ou encore ambassadeur pour UBS sur les campus, je n'étais plus que le courtier malhonnête d'origine ghanéenne.»

Des accusations qui ont laissé de marbre le ministère de l'Intérieur (Home Office). Un de ses porte-paroles a rappelé que «tous les citoyens étrangers ayant été condamnés à de la prison encourent une expulsion».

Kweku Adoboli, 38 ans, est détenu depuis lundi au centre de détention pour immigrants de Dungaval en Ecosse. En août, un tribunal a autorisé les démarches en vue d'un renvoi au Ghana.

Le Home Office a précisé que l'ancien courtier allait être expulsé d'ici le 10 septembre. Les avocats de l'ex-employé d'UBS vont tenter une ultime démarche pour qu'il puisse rester au Royaume-Uni. (nxp)

Créé: 04.09.2018, 09h28

Articles en relation

L'ancien courtier Kweku Adoboli est sorti de prison

UBS L'employé avait causé une perte de négoce de 2,3 milliards de dollars en 2011 chez UBS. Condamné à 7 ans de prison, il a été libéré avant d'avoir purgé la moitié de sa peine. Plus...

L'ex-courtier Adoboli d'UBS ne pourra pas faire appel

Trader fraudeur Kweku Adoboli, l'ancien employé d'UBS condamné au Royaume-Uni à sept ans de prison pour fraude, a été débouté mercredi de sa demande de faire appel. Sa requête a été rejetée par trois juges du Tribunal de Londres. Plus...

L'ex-trader d'UBS Adoboli fait appel de sa condamnation

Banques L'ex-trader d'UBS Kweku Adoboli a lancé vendredi à Londres une procédure d'appel contre sa condamnation le 20 novembre dernier à sept ans de prison. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...