La BNS fait un bénéfice record de 54 milliards

Politique monétaireTirant notamment profit de l'affaiblissement du franc, l'institut d'émission a dégagé un bénéfice de 54 milliards de francs, plus du double des 24,5 milliards affichés en 2016.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon les chiffres provisoires dévoilés mardi, la BNS a réalisé un gain de 49 milliards de francs sur les positions en monnaies étrangères. Outre l'affaiblissement du franc, la banque centrale a aussi tiré profit de l'appréciation du cours de l'or, son stock de de 1040 tonnes de précieux métal générant une plus-value de 3 milliards.

Les positions détenues en francs ont quant à elles dégagé un bénéfice de 2 milliards de francs. Ce montant se compose en grande partie des intérêts négatifs prélevés sur les avoirs en comptes de virement des banques commerciales auprès de la BNS, mais aussi du produit des intérêts et des gains de cours.

La semaine dernière, les économistes d'UBS avaient estimé que l'institut d'émission devait dégager un profit de près de 50 milliards, sur la base de la performance record pour une période de trois mois affichée au 3e trimestre, avec à la clef un gain de 32,5 milliards.

Troisième trimestre record

En tenant compte des deux trimestres précédents, la banque centrale affichait déjà à fin septembre un résultat cumulé de 33,7 milliards de francs. Sont donc venus s'y ajouter pas loin de 20 milliards dégagés d'octobre à fin décembre.

Le gain résultant des positions détenues en monnaies étrangères reflète l'affaiblissement de 10% du franc par rapport à l'euro intervenu depuis l'été passé. La monnaie unique, qui se négociait encore à 1,07 franc en début d'année, valait ainsi mardi matin 1,1701 franc. La devise européenne est la principale monnaie détenue par la BNS, la zone euro constituant le premier débouché des exportations de la Suisse.

La bonne tenue des actions a également soutenu le portefeuille de la banque centrale helvétique. Tout au long de 2017, les cours ont présenté une évolution très favorable, comme en ont témoigné les récents records atteints par Wall Street et la Bourse suisse.

Pas plus tard que lundi, l'indice Swiss Market Index (SMI) des 20 valeurs vedettes du marché helvétique a ainsi atteint en cours de séance un plus haut historique à 9541 points. Il avait achevé l'année 2017 à 9381,87 points, gagnant sur un an plus de 14%.

Dividende maximal

La BNS a aussi pu capitaliser l'an dernier sur la progression du cours de l'or. Traditionnelle valeur-refuge, le prix du métal jaune a progressé de 13% sur l'ensemble de l'an dernier, même s'il a quelque peu souffert en cours de route de la normalisation de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

Pour l'exercice 2017, le montant attribué à la provision pour réserves monétaires se portera à environ 5 milliards de francs. Y compris la réserve de 20 milliards pour distributions futures, le bénéfice porté au bilan s'établit à quelque 69 milliards.

A la faveur de la performance, les actionnaires de la banque centrale toucheront un dividende de 15 francs par action, soit le maximum prévu par la loi. Si ce facteur assure déjà aux cantons et à la Confédération le versement d'un milliard de francs, ceux-ci se partageront encore un montant supplémentaire équivalent.

Selon la convention conclue à l'automne 2016 entre la Confédération et la BNS pour la période 2016-2020, le versement aux collectivités publiques est plafonné à 2 milliards de francs. Une somme qui revient à hauteur d'un tiers à l'Etat fédéral et de deux tiers pour les 26 cantons et demi-cantons.

Précédent record en 2014

A l'issue de ces versements, le solde de la réserve pour distributions futures s'établira à 67 milliards de francs. Les cantons, avec les banques cantonales, constituent les actionnaires majoritaires de la BNS, les premiers détenant 39% du capital-actions de l'institut d'émission et les secondes 13,1%.

Pour la BNS, le précédent record en termes de bénéfice remonte à 2014, avec un résultat de 38,3 milliards de francs, lequel avait suivi une perte de 9,1 milliards consécutive notamment à la chute du cours de l'or et à l'attribution de 3 milliards de francs à la provision pour réserves monétaires.

L'institut d'émission avait pour mémoire bouclé 2015 sur une perte de 23,3 milliards de francs. Le débours était notamment le reflet de de l'appréciation du franc intervenue après l'abandon à mi-janvier par la BNS du taux plancher liant le franc à l'euro, laquelle s'était traduite par des pertes de change à hauteur de 26,4 milliards. (ats/nxp)

Créé: 09.01.2018, 07h32

«Nous sommes satisfaits»

Les cantons sont satisfaits du bénéfice attendu à près de 54 milliards de francs par la Banque nationale suisse (BNS) au titre de l'exercice 2017. Il s'agit d'«un bon résultat», se réjouit le ministre jurassien Charles Juillard, président de la Conférence des directeurs cantonaux des finances (CDF). «Nous sommes satisfaits», a indiqué mardi à l'ats Charles Juillard, grand argentier du canton du Jura.

«Le résultat est aussi favorable pour les cantons», a poursuivi le président de la CDF. La chose demande encore confirmation, mais ils devraient toucher quelque 333 millions de francs en plus par rapport au montant de base prévu dans la convention régissant la distribution du bénéfice de la BNS, signée en novembre 2016.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.