La FINMA sanctionne un ex-grand patron de banque

SuisseUn ancien directeur général d'un établissement bancaire suisse non nominativement cité se voit confisquer 730'000 francs pour les avoir acquis grâce à ses connaissances d'initié.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) indique ce vendredi avoir confisqué à un ancien directeur général d'une banque suisse non spécifiée environ 730'000 francs, correspondant au montant de gains indûment acquis. L'ex-patron a, au passage, écopé d'une interdiction de pratiquer de quatre ans ainsi que d'une interdiction de négocier des valeurs mobilières de six ans.

Le gendarme helvétique des marchés financiers a constaté au cours de sa procédure désormais conclue l'exploitation par le banquier d'informations d'initiés obtenues dans le cadre de son activité pour la banque et le transfert d'informations privilégiées à des tiers.

L'indélicat a aussi enfreint pendant plusieurs années des directives internes de sa banque comme celles de l'Association suisse des banquiers, reconnues par la FINMA comme des standards minimaux. (ats/nxp)

Créé: 24.01.2020, 10h55

Articles en relation

Credit Suisse: la Finma nomme un chargé d'audit

Affaire des filatures Le gendarme financier suisse veut «clarifier» des questions de gouvernance d'entreprise auprès de la banque, après l'affaire des dirigeants surveillés. Plus...

Le rôle de la FINMA va être redéfini

Suisse Le Conseil fédéral va proposer une clarification du rôle de la FINMA et de la répartition des tâches avec le Département fédéral des finances (DFF). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.