La conjoncture suisse reprend le cours des derniers mois

Baromètre conjoncturelLe baromètre du KOF a retrouvé sa moyenne à long terme. Le taux de vacances des logements suisses est au plus haut, ajoute Credit Suisse.

Illustration

Illustration Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur le mois de septembre, le baromètre conjoncturel du KOF a progressé de 1,6 point pour s'établir à 101,3 points.

«Le baromètre s’est ainsi redressé par rapport au recul du mois dernier sous la barre des 100 points et retrouve sa moyenne à long terme. Les perspectives de l’économie suisse demeurent donc stables et conformes au rythme de croissance moyen à long terme», analyse vendredi matin ce centre d'étude conjoncturel suisse rattaché à l'EPFZ.

Bonnes impulsions dans la consommation

Les plus fortes impulsions positives proviennent de l’industrie de transformation et du secteur de la consommation, suivi par le bâtiment.

Les perspectives des banques et du tourisme, ainsi l’appréciation de l’évolution de l’économie internationale sont stables.

Jamais autant de logements vides depuis 16 ans

Pourtant, dans son moniteur immobilier pour le 3e trimestre, Credit Suisse indique aussi ce vendredi que «le taux de vacances des logements de locations a atteint 1,3% sur l'ensemble du pays», un pourcentage de logements vides à louer «qui n'a plus été atteint depuis l'an 2000», il y a donc 16 ans.

En cause, l'arrivée massive de capitaux dans l'immobilier à cause des taux d'intérêts bas, qui représente un des derniers investissements permettant d'assurer des rendements relativement élevés, poursuit la banque.

Créé: 30.09.2016, 09h48

Articles en relation

L'industrie suisse renaît de ses cendres

Industrie MEM Le franc fort a fait perdre trois fois moins d'emplois que la crise de 2008-2010. Swissmem soutient la Banque nationale suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.