Le Canada planche sur une réforme de l'OMC

CommerceOttawa va organiser une réunion internationale en octobre au sujet de la réforme de l'Organisation mondiale du Commerce.

Image d'archive de Justin Trudeau.

Image d'archive de Justin Trudeau. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Canada planche sur un projet de réforme de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), accusée par le président américain Donald Trump de permettre des pratiques «déloyales», et doit organiser en octobre à Ottawa une réunion internationale à ce sujet, ont indiqué vendredi des sources canadiennes.

«Nous reconnaissons les défis au sein de l'OMC et croyons qu'il faut trouver le moyen de faire le travail nécessaire pour faire avancer les réformes», a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministre de la Diversification du commerce international Jim Carr. «Ce travail commence», a-t-il indiqué, soulignant que «l'OMC peut surmonter certains de ses défis historiques et faire des progrès».

«Un petit groupe de ministres du commerce ayant les mêmes idées pour discuter de la réforme de l'OMC» se réunira ainsi à Ottawa les 24 et 25 octobre pour «identifier des moyens concrets d'améliorer l'OMC à court, moyen et long termes», a indiqué à l'AFP une source gouvernementale canadienne requérant l'anonymat étant donné le caractère sensible des discussions. «Les travaux préparatoires sont en cours», a ajouté cette source.

La Suisse fera partie du groupe de travail

«L'Australie, le Brésil, le Chili, l'Union européenne, le Japon, le Kenya, la Corée, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, Singapour et la Suisse feront partie du petit groupe de travail» qui se réunira dans la capitale canadienne, a précisé ce responsable.

Une source diplomatique européenne a toutefois affirmé à l'AFP que «la réunion n'est pas totalement confirmée car une réunion ministérielle commerce du G20 a lieu en ce moment et le Canada vérifie s'il a assez de soutien» pour diriger la réforme de l'OMC.

Washington et Bruxelles avaient annoncé fin juillet vouloir travailler de concert afin de réformer l'OMC, à l'issue d'une réunion entre Donald Trump et Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne.

Critiques de Trump

Le locataire de la Maison Blanche a régulièrement critiqué publiquement le fonctionnement de l'OMC. En avril, il avait notamment affirmé sur Twitter que «la Chine, qui est une grande puissance économique, est considérée comme un pays en développement au sein de l'Organisation mondiale du commerce» et qu'à ce titre elle bénéficie «d'énormes avantages, particulièrement par rapport aux Etats-Unis».

De son côté, le directeur général de l'OMC, Roberto Azevedo a reconnu en juillet que l'Organisation, qui gère notamment les conflits commerciaux dans le monde, devait «continuer à réformer et à moderniser le système».

Cette initiative du Canada intervient à un moment de tensions commerciales internationales aiguës alimentées par la volonté de Donald Trump de revoir le fonctionnement des échanges mondiaux qui, selon lui, nuisent à son pays tels qu'ils sont actuellement régis. (afp/nxp)

Créé: 15.09.2018, 00h51

G20 Commerce: consensus sur la nécessité de réforme de l'OMC

Les ministres du Commerce des pays du G20 réunis en Argentine ont unanimement reconnu vendredi la nécessité d'une réforme de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) afin de mieux gérer les conflits, alors qu'une guerre commerciale menace l'économie.

Articles en relation

Le négoce des matières premières pollue l'environnement

Environnement La Suisse est une plaque tournante dans le commerce mondial des matières premières. Une étude montre l'impact environnemental de ce secteur. Plus...

Aléna: un compromis est «possible»

Commerce Les Etats-Unis et le Canada semblaient mardi sur le point de trouver un compromis dans les négociations pour la modernisation de l'Aléna. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.