Le nombre d'utilisateurs de Twitter baisse

Etats-UnisLe nombre d'actifs mensuels du site de microblog a reculé d'un million, à 335 millions durant le dernier trimestre. Le titre est attendu en fort repli.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le réseau social américain Twitter a enregistré entre avril et juin son troisième trimestre bénéficiaire d'affilée mais a vu le nombre de ses utilisateurs reculer légèrement, provoquant une réaction négative du marché avec un titre attendu en forte baisse.

Le résultat net s'affiche à 100 millions de dollars, contre une perte de 116 millions pour la même période de 2017. Le bénéfice net ajusté par action, référence des investisseurs, ressort à 17 cents, soit en ligne avec les attentes des analystes.

Ombre au tableau: le nombre d'utilisateurs actifs mensuels, paramètre publié chaque trimestre par le site de microblog, a reculé d'un million, à 335 millions. Une donnée qui a fait réagir négativement les investisseurs, qui sanctionnaient le titre dans les échanges électroniques avant l'ouverture de la Bourse de New York, où il est coté.

Directive européenne en cause

Le PDG Jack Dorsey a attribué ce léger repli pour partie à l'entrée en vigueur en mai de la directive européenne sur la protection des données (GDPR). Twitter perdait ainsi 16,16% à 36 dollars, alors que le marché était attendu en légère hausse à l'ouverture ( 0,15%).

Cette réaction rappelle celle qui a sanctionné les résultats de Facebook jeudi, l'action du premier réseau social au monde perdant 18,96% en une seule séance.

Le chiffre d'affaires trimestriel de Twitter a atteint 711 millions de dollars, en hausse de 24% sur un an, principalement porté par la progression des revenus hors des Etats-Unis, qui ont cru de 44%. (afp/nxp)

Créé: 27.07.2018, 14h00

Articles en relation

Twitter fait le ménage dans ses usagers

Internet Certains comptes douteux sur le réseau social ne seront plus comptabilisés comme «followers». Plus...

Twitter a suspendu 70 millions de comptes

Réseaux sociaux En deux mois, l'application de messagerie a bloqué des dizaines de millions de comptes suspectés de propager des «fake news». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.