Les discounters tirent leur épingle du jeu

Commerce de détailLidl, Aldi et Denner ont connu une forte croissance en 2016. A contrario, les chiffres d'affaires des géants du secteur se sont réduits.

En 2016, Lidl a frôlé le milliard de francs de chiffre d'affaires.

En 2016, Lidl a frôlé le milliard de francs de chiffre d'affaires. Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avec une progression de 10% à 960 millions de francs, Lidl a enregistré la croissance la plus forte par rapport à ses concurrents. Le discounter allemand a grimpé à la 9e place du classement des détaillants suisses, contre une 12e place en 2015, a indiqué jeudi l'institut GfK.

A la 3e place, Denner, filiale discount du groupe Migros, a vu ses ventes croître de 1,9% à 3,2 milliards de francs. A la 4e place, Aldi a vu son chiffre d'affaires augmenter de 3% à 1,9 milliard.

Selon les calculs de GfK, les deux leaders du marché suisses Migros et Coop ont vu leur chiffre d'affaires reculer de respectivement 0,2% et 0,3%. Au total, le secteur a baissé de 1,5%. En 2015, la diminution avait été encore plus marquée (-2,2%). En 2016, les ventes totales se sont portées à 92,5 milliards de francs, le niveau le plus bas depuis 2007.

Pression sur les prix

Entre 2010 et 2016, le commerce de détail en Suisse a diminué annuellement en moyenne de 0,4%. Alors que sur la période 2000 à 2009, la croissance annuelle moyenne s'élevait encore à 1,6%.

Selon l'institut, les bonnes années dans le secteur non alimentaire sont derrière. «La pression sur les prix est toujours énorme et l'ajustement du marché se poursuit», ajoute GfK.

La filiale du groupe Coop, Dipl. Ing Fust, a bien résisté avec une croissance de 2%, tout comme Ikea (+1,4%). Les ventes du spécialiste de l'électronique de loisirs Interdiscount (en tenant compte de Microspot.ch) ont reculé de 1,1%, même s'il est passé de la 15e à 10e place.

Dans le secteur non alimentaire, il y a toutefois des gagnants. A l'image des détaillants actifs dans la parfumerie et les soins corporels (+31% de points de vente supplémentaires) et ceux actifs dans l'optique et les appareils auditifs (+30%). A contrario, les points de vente se sont réduits dans les filiales de La Poste (-30%), dans les succursales actives dans l'alimentaire (-2,1%) et également dans les grands magasins (-12%).

Ventes en ligne

Depuis 2010, 5000 points de vente ont disparu, selon GfK. Dans le même temps, 10'000 magasins en ligne se sont créés. En 2016, le commerce à distance (en ligne vente par correspondance) a rapporté 7,8 milliards de francs, soit 8% de plus qu'en 2015.

Les difficultés de la branche se sont poursuivies en 2017. Dans les cinq premiers mois, le commerce de détail a perdu 0,3%. Pour l'ensemble de l'année en cours, GfK table sur une contraction d'environ 1%. Outre le commerce en ligne, le tourisme d'achat continue aussi à peser, après avoir stagné l'an passé à quelque 10 milliards de francs. (ats/nxp)

Créé: 22.06.2017, 16h22

Articles en relation

Denner mise gros sur les agences postales

Distribution Un nombre croissant de détaillants veut offrir des services postaux pour attirer les clients. Plus...

Erotik Markt ferme 6 de ses 14 magasins

Commerce A l'instar des autres détaillants, la chaîne est confrontée à la concurrence d'Internet. En Suisse romande, les magasins de Sion et Matran sont concernés. Plus...

L'interdiction de viande venue du Brésil élargie

Suisse Selon des détaillants helvétiques, il est très improbable que les consommateurs suisses aient mangé de la viande contaminée. Plus...

Détaillants tenaillés sur le Net

Shopping en ligne Les petits prix favorisent le développement des achats sur la Toile en Suisse, selon une étude. Plus...

Marges brutes records pour Migros et Coop

Commerce Les deux détaillants suisses ont les marges les plus élevées sur les prix, selon une étude européenne. Malgré le tourisme d’achat. Plus...

Paid Post

Prévoir pour vivre selon ses choix
vente/publireportage/Une-prevoyance-pour-vivre-selon-ses-propres-choix/story/17606836 Un nouveau-né sur deux atteindra 100 ans. Il faut donc prendre les devants. Par exemple avec un fonds de placement.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dimanche, la population nyonnaise a refusé pour la troisième fois un projet des autorités visant à créer un foyer pour l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM). Paru le 25 septembre.
(Image: Bénédicte) Plus...