Manor ferme son magasin de la Bahnhofstrasse

ZurichFaute d'accord avec son bailleur, Swisslife, le groupe se résigne à fermer son enseigne de 14 000 mètres carrés dès 2020.

Le magasin Manor en question.

Le magasin Manor en question. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La chaîne de grands magasins Manor ferme son magasin de la Bahnhofstrasse à Zurich, suite à l'échec des négociations avec son bailleur Swiss Life. La fermeture interviendra fin janvier 2020 après plusieurs années de conflit avec l'assureur. Au total, 290 employés du groupe seront touchés, ainsi que 190 collaborateurs des marques locataires.

Après des années de négociations «infructueuses» et une procédure judiciaire «coûteuse», Manor se voit dans l'obligation de fermer d'ici fin janvier son magasin de la Bahnhofstrasse à Zurich, où le groupe était implanté depuis 35 ans, écrit lundi Manor. «Nous nous sommes battu pour ce magasin», a assuré le directeur général Jérôme Gilg dans une conférence de presse.

Au cours des négociations, Manor s'est efforcé d'obtenir un renouvellement du contrat de location, mais Swiss Life aurait demandé un loyer de 19 millions de francs, un montant trois fois supérieur au précédent contrat, a-t-il expliqué.

Le groupe a même proposé de racheter le bâtiment pour 535 millions de francs, un prix estimé «juste», assorti d'investissements de 100 millions, mais son offre a été rejetée par Swiss Life. «Swiss Life ne souhaitait pas poursuivre avec Manor à la Bahnhofstrasse», a affirmé le directeur.

Des centaines de collaborateurs concernés

La fermeture du magasin touchera 480 collaborateurs, de Manor et des marques louant une surface au sein du magasin. Afin de pouvoir proposer un poste dans une autre filiale aux employés touchés, un gel des embauches a été décidé au sein des 16 grands magasins de l'enseigne. La commission du personnel a d'ores et déjà entamé une consultation pour un plan social incluant des mesures de retraites anticipées et de soutien pour la recherche d'un nouvel emploi.

Le syndicat Unia a exprimé ses craintes de «licenciements en masse» et exhorté l'entreprise à «trouver des solutions pour garder les emplois». La chaîne de magasins a eu «suffisamment de temps» pour trouver des alternatives et aurait dû «mieux évaluer la situation pour éviter la menace de licenciements en masse», pouvait-on lire dans son communiqué.

Propriété du groupe genevois Maus Frères, Manor était en conflit depuis des années avec son bailleur Swiss Life concernant le bâtiment à la Bahnhofstrasse, le contrat de location ayant expiré fin janvier 2014, puis étendu par voie juridique pendant six ans. Bien que cinq procédures judiciaires soient encore ouvertes, le grand magasin s'est décidé à plier bagage fin janvier 2020. «Rester au-delà de cette date serait prendre un risque trop important», a expliqué M. Gilg.

Hausse des revenus locatifs en vue

Dans une prise de position, Swiss Life a souligné que l'échéance du contrat de location était connue de la direction depuis 2011 et regrette que les collaborateurs de Manor soient les victimes du «manque d'anticipation entrepreneuriale» de l'entreprise.

L'assureur a par ailleurs estimé que la vente de cette propriété desservirait à la fois sa stratégie de l'entreprise et les intérêts de ses clients, particulièrement dans le contexte actuel de faibles taux d'intérêts. Il ressort de ses calculs que la valeur de cette propriété dépasse le prix proposé par Manor pour acquérir le bâtiment, qualifié «d'irréaliste» par l'assureur.

«Swiss Life n'a pas pour tâche de subventionner une entreprise avec l'argent de ses assurés, en renonçant à percevoir des loyers au prix du marché», précise le communiqué.

L'assureur prévoit de conduire des travaux sur deux ans pour rénover le bâtiment et l'utiliser comme surface de bureaux et de commerces, ce qui permettra d'encaisser des revenus locatifs «conformes à la réalité du marché». Les permis de construire nécessaires ont déjà été obtenus il y a plusieurs années, précise le communiqué. Les investissements prévus dépassent les 100 millions de francs.

Grande perte pour Zurich

«Le départ de Manor de la Bahnhofstrasse est une grande perte», a commenté de son côté Anna Schindler, urbaniste à la Ville de Zurich. Cette dernière regrette la disparition d'un vrai grand magasin. A part chercher le dialogue, l'administration n'a toutefois que peu d'influence dans ce cas précis et ne peut pas intervenir au niveau de la réglementation.

Le communauté d'intérêt Manor Bahnhofstrasse a également manifesté son regret de perdre un grand magasin historique, apprécié du grand public et un «aimant» pour les visiteurs. Qualifié de «coup en plein coeur de Zurich» par sa présidente, Esther Girsberger, la rue menant à la gare centrale s'en trouve appauvrie à bien des égards, perdant de sa force d'attraction, a-t-elle estimé dans un communiqué.

(ats/nxp)

Créé: 23.09.2019, 09h10

Articles en relation

Manor s'allie au français Bio c' Bon

Commerce Le détaillant Manor veut donner plus de poids à ses produits bio. Il crée donc une coentreprise avec une marque française. Plus...

Le patron de Manor quitte la barre, à peine deux ans après son arrivée

Grands magasins Stéphane Maquaire est remplacé par un homme du «sérail», l’ex responsable de Jumbo, Jérôme Gilg. Il était arrivé début 2017. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.