Mieux encadrer l'intelligence artificielle

Internet Le directeur d'Alphabet, maison-mère de Google, a annoncé lundi à Bruxelles qu'il souhaitait réglementer l'IA de manière «proportionnée».

Sundar Pichai, président-directeur général de Google, en visite à l'école de codage

Sundar Pichai, président-directeur général de Google, en visite à l'école de codage "MolenGeek" à Bruxelles (20 janvier 2020). Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le patron d'Alphabet, la maison mère de Google, Sundar Pichai, a appelé lundi l'UE à une «approche proportionnée» pour réglementer l'intelligence artificielle, lors d'un discours à Bruxelles.

Le 19 février prochain, la Commission européenne doit faire des propositions pour développer une approche réglementaire dans l'UE sur l'intelligence artificielle.

Le but est de proposer tout une série de règles pour s'assurer que cette technologie soit utilisée en respectant les valeurs européennes (notamment sur la protection de la vie privée) dans des secteurs aussi différents que la santé et les transports.

«Une réglementation judicieuse doit adopter une approche proportionnée, en équilibrant les préjudices potentiels et les opportunités au niveau social», a déclaré M. Pichai, dans un discours prononcé lors d'un événement organisé par le think tank européen Bruegel, à Bruxelles.

«La question n'est pas de savoir s'il faut réguler, mais comment», a-t-il ajouté, montrant qu'il était totalement ouvert à une régulation.

Il doit rencontrer lundi après-midi deux des trois vice-présidents exécutifs de la Commission européenne: le Néerlandais Frans Timmermans, en charge de l'Environnement, et la Danoise Margrethe Vestager, en charge de l'Economie numérique et de la Concurrence.

«Nous voulons offrir notre expertise, notre expérience et nos outils alors que nous sommes aux prises avec des tensions et des compromis (à faire) inévitables», a-t-il ajouté. (ats/nxp)

Créé: 20.01.2020, 13h36

Articles en relation

Tumeur au cerveau: gagner du temps grâce à l'IA

Santé Une étude américaine démontre que l'intelligence artificielle (IA) permet d'analyser en temps réel une tumeur au cerveau lors de l'opération d'un patient. Plus...

Cancer du sein: l'intelligence artificielle utile

Santé Selon une étude parue dans le prestigieux Nature, l'IA identifie les tumeurs aussi bien que les radiologues les plus expérimentés. Plus...

Efficacité incertaine pour les diagnostics par l'IA

Médecine L'intelligence artificielle (IA) appliquée au diagnostic à partir d'images médicales semble efficace, mais les études à ce sujet restent trop limitées pour en tirer des conclusions. Plus...

L'intelligence artificielle au service des HUG

Sciences Les HUG utilisent depuis cet été l'interface Watson for Genomics, un moteur de recherche se basant sur des données génétiques de tumeurs. Plus...

Oxford expose le «premier robot artiste» au monde

Intelligence artificielle L'université anglaise a dévoilé Ai-Da mercredi, une artiste-robot humanoïde «totalement algorithmique» et «totalement créative». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.