Nintendo a plus d'un tour dans son sac

Jeux vidéoNintendo a désormais clairement l'intention de faire des jeux sur mobiles un pilier de sa stratégie.

Nintendo a désormais clairement l'intention de faire des jeux sur mobiles. (Image d'illustration)

Nintendo a désormais clairement l'intention de faire des jeux sur mobiles. (Image d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'action Nintendo gagnait 4% lundi matin à la Bourse de Tokyo. La société souhaite s'imposer dans le domaine des jeux sur smartphones. Le patron du pionnier japonais des jeux vidéo a confié à un journal le projet de proposer au moins trois nouveautés par an pour smartphones.

Le titre est monté en début de matinée à 24'575 yens, soit un gain de 4,15%, se distinguant sur un marché en tendance baissière. Selon le compte-rendu d'un entretien avec le patron Tatsumi Kimishima publié samedi par le journal Sankei, Nintendo a l'intention d'offrir au moins trois nouveaux jeux par an pour les smartphones et tablettes, avec des modèles économiques variables et des cibles très diverses.

Selon le journal, Nintendo a désormais clairement l'intention de faire des jeux sur mobiles un pilier de sa stratégie au côté des divertissements destinés à ses consoles.

Après le lancement de Super Mario Run le 15 décembre sur les iPhone et iPad d'Apple, Nintendo prévoit désormais une version mobile de Fire Emblem ainsi que Dobutsu no mori (Animal crossing ou Animal Forest) d'ici au mois de mars, toujours selon les propos recueillis auprès de M. Kimishima.

Actionnaires heureux

Même si les actionnaires de Nintendo ne savaient pas trop sur quel pied danser par rapport à Super Mario (enthousiasme au départ, déception les jours suivants), ils se réjouissent du tournant pris par la firme centenaire de Kyoto (ouest), longtemps rétive à lancer des applications sur smartphones. Elle préférait réserver ses offres à ses consoles.

Avant l'arrivée sur les smartphones et tablettes Apple de Mario, plus célèbre plombier moustachu du monde, Pokemon Go, le phénomène ludique de cette année, avait été conçu par le studio américain Niantic. Nintendo n'avait alors qu'un rôle de second plan. Et l'application Nintendo Miitomo pour smartphones, mise en ligne au printemps dernier, était plus une sorte de réseau social amusant qu'un jeu à proprement parler. (ats/nxp)

Créé: 26.12.2016, 07h20

Articles en relation

Super Mario enfin disponible pour iPhone

Jeux vidéo Il s'agit de la première application de Nintendo, réservée dans un premier temps à Apple. Plus...

Nintendo ressort une vieille console

Jeux vidéo Le groupe japonais a lancé une version miniature de sa populaire console Famicom des années 1980. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.