Paradoxe et défis de «l'accélération digitale»

Planète réseaux

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Hartmut Rosa est un sociologue et philosophe allemand contemporain, notamment connu pour son ouvrage «Accélération. Une critique sociale du temps». L'anecdote qu'il raconte est éclairante. Il parle d'un individu, dénommé Patience, qui, jadis, lorsqu'il voulait faire parvenir une nouvelle à son ami, devait se déplacer et faire un long chemin, à pied ou à dos-d'âne. Il perdait une journée pour cette simple tâche.

Plus tard, avec le téléphone, cela ne lui prenait plus de temps! Il pouvait lire des livres, faire des photocopies, avoir un chauffage auto régulé relié aux éoliennes, etc. Que de temps gagné! «L'excédent de temps (…) avait fait de lui un autre homme»! Nos sociétés digitales ont ainsi permis une accélération fabuleuse d'un certain nombre de tâches. Pourtant, nous avons toujours moins de temps! Tout l'ouvrage d'Hartmut Rosa approfondit ce paradoxe.

«Nos sociétés digitales ont permis une accélération fabuleuse d'un certain nombre de tâches. Pourtant, nous avons toujours moins de temps!»

Face à ce paradoxe de l'accélération, nous affirmons ici, pour ce qui nous concerne, différents défis. Il faut maîtriser les technologies elles-mêmes. Il est impératif de connaître les outils en évolution permanente. De plus, une réflexion de fond sur une «écologie» et une éthique de ce monde digital est indispensable pour comprendre et combattre les dérives telles que les «fake news» ou la domination des algorithmes.

Au-delà de l'innovation technologique, c'est l'innovation sociale qui doit être développée. En particulier, une innovation pour tous ceux qui sont loin des technologies, qui ont du mal à se les approprier: les personnes âgées, les personnes en difficulté… Par exemple, l'environnement de la maison devrait pouvoir apporter le confort des technologies, en termes d'usages ménagers, de santé, de sécurité. Ces innovations sociales sont en train de poindre, mais restent encore très largement insuffisantes.

Créé: 30.06.2017, 13h38

Patrick-Yves Badillo - Professeur, Medi@LAB-UNIGE

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.