Salt lance une offre sans frais de roaming

TéléphonieL'opérateur Salt met la pression sur Swisscom en lançant à son tour une offre baptisée «Plus Europe» qui permettra de téléphoner en Europe et en Amérique du Nord sans frais.

Quelques semaines après Swisscom, Salt propose un abo sans frais de roaming.

Quelques semaines après Swisscom, Salt propose un abo sans frais de roaming.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'opérateur Salt a lancé mardi une nouvelle offre de téléphonie mobile sans frais d'itinérance pour l'Union européenne et l'Amérique du Nord, contrant son rival Swisscom qui a annoncé début janvier une offre similaire. Sunrise est attendu au tournant.

Le produit du troisième opérateur national, baptisé «Plus Europe», comprend l'internet mobile, le appels, les SMS et MMS illimités en Suisse, ainsi que vers l'Union européenne, les Etats-Unis et le Canada, a précisé le groupe vaudois dans un communiqué.

Cette annonce intervient après le lancement fin janvier d'une offre similaire par le géant bleu. Ce dernier propose un abonnement mobile à usage illimité dans l'Union européenne, sans frais d'itinérance.

Alors que Salt propose une offre promotionnelle à 69,95 francs par mois, qui passera ensuite au prix standard de 89,95 francs par mois, Swisscom commercialise son abonnement inOne mobile go à 60 francs par mois pour les clients existants et 80 francs pour les nouveaux venus.

Frais de roaming bientôt enterrés

L'abonnement de Swisscom passe néanmoins à 130 francs par mois si on inclut l'option «Intercontinental Pack» qui ajoute la téléphonie et le surf illimité en Amérique du Nord et en Europe de l'Ouest.

Les spécialistes ont dans l'ensemble positivement accueilli cette nouvelle offre, qui vient un peu plus enterrer les frais de roaming. «La disparation du roaming est en bonne voie», a estimé Jean-Claude Frick, spécialiste des télécoms auprès du portail Comparis.ch.

Même son de cloche à la Fédération romande des consommateurs (FRC). «Tout comme l'annonce de Swisscom, celle de Salt est positive pour stimuler le marché», a indiqué à AWP l'expert télécom de la faîtière, Robin Eymann. Selon ce dernier, «l'idéal serait d'avoir des tarifs plus bas dans les abonnements ou dans les packs achetés», car «les frais de roaming sont depuis trop longtemps la vache à lait des opérateurs».

Sunrise obligé de suivre

M. Frick appelle également à la prudence. Les tarifs de ces abonnements ne sont avantageux que pour les voyageurs fréquents, professionnels ou privés, mais pour les abonnés effectuant peu de déplacements à l'étranger ces offres «sont encore trop chères». Pour l'utilisateur lambda, un abonnement de base est suffisant, selon le spécialiste du portail comparatif.

Point positif, les offres sont transparentes et ne contiennent pas de frais cachés, a souligné Jean-Claude Frick. Chez Swisscom, il existe une limite de 40 Go par mois - relativement généreuse de l'avis de l'expert. Au-delà, le géant bleu réduit la vitesse de navigation à 128 kbit/s. Salt n'a pas une telle limite.

Pour Robin Eymann, «la simultanéité des annonces des deux opérateurs et leurs tarifs plus ou moins similaires tend (...) à prouver qu'il y a une marge de progression pour faire baisser ces tarifs». «Le marché bouge uniquement quand la politique bouge. C'est pourquoi il est important que la loi change pour imposer aux opérateurs d'être moins gourmands dans ce domaine», a-t-il estimé.

«Les prix ont baissé, cela démontre à quel point les marges étaient élevées dans cette activité», a abondé M. Frick.

Reste à savoir ce que fera le numéro deux helvétique, Sunrise. Selon Jean-Claude Frick, «ils sont obligés de suivre». (ats/nxp)

Créé: 12.02.2019, 07h11

Articles en relation

La ComCom a attribué les fréquences 5G

Suisse La Commission fédérale de la communication a attribué les fréquences 5G aux trois opérateurs Swisscom, Salt et Sunrise. Plus...

Salt choisit Nokia pour son réseau 5G

Téléphonie C'est l'équipementier finlandais qui a été choisi par la société sise à Renens pour le déploiement du réseau 5G. Plus...

Coop Mobile quitte Salt pour Swisscom

Téléphonie Le troisième opérateur de Suisse, Salt, doit faire face à un revirement avec effet immédiat. Plus...

Fin des restructurations chez Salt

Suisse Pascal Grieder, nouveau patron de l'opérateur Salt, assure que «la période des grandes restructurations est terminée». L'heure est à l'évolution pour l'entreprise. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.