Smartphone: Huawei réaffirme ses ambitions

EconomieRien que cela: le groupe de télécoms entend dépasser Samsung et Apple pour rafler la 1e place du marché d'ici 5 ans.

Richard Yu, le D.G. de la branche grand public de Huawei. (Image - 26 février 2017)

Richard Yu, le D.G. de la branche grand public de Huawei. (Image - 26 février 2017)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le directeur général de la branche grand public du groupe chinois de télécommunications Huawei, Richard Yu, a réaffirmé dimanche sa volonté de devenir numéro un du secteur «peut-être dans les cinq ans». Il est actuellement le numéro trois, derrière Samsung et Apple.

Le fabricant chinois s'est installé sur le podium en moins de cinq ans et est apparu en 2016 comme le principal «challenger», avec 8,9% de parts de marché, assez loin encore cependant de l'Américain Apple (14,4%) et du Sud-Coréen Samsung (20,5%).

La stratégie du groupe chinois à l'avenir pourrait notamment passer par des partenariats avec d'autres entreprises spécialisées, à l'image de celui déjà signé avec le célèbre fabricant allemand d'appareils photographiques et d'optiques Leica ou encore le constructeur américain de caméras GoPro.

Montre connectée

Richard Yu a également défendu l'intérêt du marché de la montre connectée, qui n'a pas encore pleinement pris son envol ces dernières années. Il estime que «le fait que notre nouvelle montre peut s'employer seule, sans connexion à un smartphone, peut aider à faire progresser ce marché».

«La majorité des montres connectées ne disposent pas d'autonomie pour leur connexion. Il faut votre smartphone à proximité et cela utilise beaucoup d'énergie. Cela a freiné le développement du marché», a ajouté Richard Yu.

Mais plus que sur les éléments techniques, c'est sur un écosystème de services que travaille le groupe, à l'image de la panoplie proposée depuis plusieurs années par les géants américains Apple et Google. (ats/nxp)

Créé: 27.02.2017, 01h47

Articles en relation

A la Vallée, le ski de fond passe au numérique

Tourisme Première suisse à la vallée de Joux. Un parcours de ski de fond dans le Risoud a été doublé d'une application pour smartphone. Elle permet aux sportifs et aux amateurs de mesurer leurs exploits, à l'échelle européenne. Plus...

Les poupées connectées: des «espionnes» en herbe

Technologies Certains jouets sont susceptibles de se transformer en «mouchards», contrôlables à distance par smartphone. Plus...

Les ventes de l'iPhone meilleures qu'attendu

Résultats Le dernier trimestre de 2016 aura été plus heureux que prévu pour Apple, mais les prévisions sont prudentes. Plus...

Un iPhone «made in America»? Pas si simple

Production Produire en Chine cela sera-t-il encore possible avec Trump au pouvoir? Mais transférer la production aux Etats-Unis semble poser quelques difficultés.... Plus...

Samsung n'aura pas à dédommager Apple

Affaire des brevets Un juge avait condamné en 2012 Samsung à payer 399 millions de dollars à Apple pour avoir violé des brevets. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.