Snapchat: 1er pas vers une entrée en Bourse

InternetLa maison-mère de la messagerie mobile a lancé la procédure, sur la base d'une valeur entre 20 et 25 milliards de dollars.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Snap, la maison-mère de la messagerie mobile Snapchat, a discrètement lancé sa procédure d'entrée à la Bourse de New York, affirme mardi le Wall Street Journal. Elle a déposé son projet de manière confidentielle auprès du gendarme boursier américain (SEC).

Ce dépôt a eu lieu avant l'élection présidentielle américaine, et la victoire surprise de Donald Trump n'a pas remis en cause les plans de l'entreprise de se lancer sur les marchés au mois de mars, a indiqué une source proche du dossier au journal. Un porte-parole de Snap a refusé de commenter.

D'après le Wall Street Journal, l'opération devrait se faire sur la base d'une valeur totale de Snap entre 20 et 25 milliards de dollars (20 et 25 milliards de francs), ce qui en ferait l'une des entrées en bourse les plus en vue dans le secteur technologique depuis celle en 2014 du géant chinois du commerce en ligne Alibaba.

Procédure discrète

Lors de sa dernière levée de fonds en mai, l'entreprise avait été évaluée à un peu moins de 18 milliards de dollars.

Snap a entamé ses démarches auprès de la SEC en utilisant une disposition de la législation boursière américaine permettant aux entreprises réalisant moins d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires de préparer une introduction de manière confidentielle.

Cette procédure la dispense de publier des informations financières jusqu'à 21 jours avant le début du «roadshow», la tournée de présentation aux investisseurs qui précède l'entrée en bourse. La procédure avait notamment été utilisée en 2013 par Twitter.

Snapchat a acquis une grande popularité auprès des adolescents et des jeunes adultes grâce à ses messages qui disparaissent peu après avoir été vus par leurs destinataires. La messagerie revendique plus de 100 millions d'utilisateurs.

L'entreprise avait aussi annoncé le mois dernier qu'elle allait lancer des lunettes connectées et équipées d'une caméra miniature («Spectacles»), et avait décidé à cette occasion de se rebaptiser Snap afin de montrer qu'elle ne se limitait plus à un seul produit. (ats/nxp)

Créé: 16.11.2016, 03h37

Articles en relation

Pour Clinton, Obama joue la carte Snapchat

Présidentielle Barack Obama veut mobiliser les jeunes en expliquant sur Snapchat pourquoi il faut voter Hillary Clinton. Plus...

Disparition d'un filtre accusé d'être raciste

Snapchat Le réseau social a supprimé un filtre qui ajoutait sur les visages des dessins d'yeux bridés et des grandes joues. Plus...

Une version de «The Voice» pour Snapchat

Télé et mobile NBC Universal mise sur des versions temporaires et miniatures de ses émissions pour conquérir un public nouveau. Plus...

Instagram se lance dans les «stories» éphémères

Réseaux sociaux A l'instar de Snapchat, il sera possible de publier des photos qui disparaissent sur l'application. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La mort, lundi, dans l'explosion de sa voiture, de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia a provoqué une immense émotion en Europe. Le fils de la victime a accusé le gouvernement de complicité.
(Image: Bénédicte) Plus...