Sunrise renonce bel et bien au rachat d'UPC

SuisseSunrise s'apprête à abandonner son projet de rachat du câblo-opérateur UPC Suisse, selon une information publiée vendredi par le portail «The Market».

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Contre le versement d'une pénalité de 50 millions de francs, l'entreprise de télécommunication est sur le point de résilier le contrat d'acquisition passé avec le propriétaire d'UPC, l'américain Liberty Global.

Face à la fronde des actionnaires, Sunrise avait annoncé le 22 octobre l'annulation de l'assemblée générale extraordinaire prévue le lendemain, qui devait se prononcer sur l'acquisition. Les actionnaires de l'opérateur établi à Zurich devaient voter sur une augmentation de capital de 2,8 milliards de francs afin de financer une partie des 6,3 milliards prévus pour la transaction.

L'échec de l'opération doit désormais être scellé mardi prochain, avec la résiliation du contrat, a confirmé à AWP une source proche du dossier. Sunrise ne peut plus se permettre de laisser planer une incertitude. (ats/nxp)

Créé: 08.11.2019, 13h36

Articles en relation

L’échec de Sunrise fragilise l’ex-Cablecom

Télécoms Le directoire et le conseil d’administration de Sunrise préfèrent reporter l’absorption d’UPC Suisse. L’incertitude pèse de plus en plus sur l’avenir du câblo-opérateur. Plus...

Sunrise fait machine arrière sur le rachat d'UPC

Télécoms Sous pression, l'opérateur zurichois a annulé son assemblée consacrée à l'augmentation de capital pour le rachat d'UPC. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.