Tous les feux sont au vert pour la croissance en 2018

ConjonctureLes économistes du KOF se montrent optimistes pour la conjoncture l'année prochaine en Suisse.

Image: DR/photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Alors qu'ils révisent à la baisse leur prévision de croissance pour la Suisse pour l'année qui s'achève, les économistes sondés par le KOF se montrent plus optimistes pour l'an prochain. Ces derniers tablent désormais sur une expansion du PIB de 1,9% en 2018, contre 1,7% en septembre dernier.

Pour cette année, les 20 experts interrogés ce mois par le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) visent une croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse de 1,1%, indique lundi le KOF. Trois mois plus tôt, ceux-ci avaient anticipé une progression de 1,3%, déjà revue à la baisse au regard du taux de 1,5% encore attendu en juin.

L'accélération de la croissance attendue l'an prochain reposera pour l'essentiel sur des perspectives plus favorables pour les branches exportatrices ainsi que sur une hausse des investissements en biens d'équipement. Ainsi, les livraisons des entreprises suisses à l'étranger devraient progresser en termes réels de 4,4%. En septembre, cette valeur était anticipée à 3,7%.

Quant aux investissements en biens d'équipement, leur expansion est désormais attendue à 3,2% en 2018, contre 2,7% lors du dernier sondage du KOF. Les attentes quant aux dépenses de construction restent pour leur part relativement stables, une hausse de 1,2% étant prévue, contre 1,3% trois mois auparavant.

Euro stable par rapport au franc

Il en va de même pour les prix à la consommation, lesquels devraient augmenter de 0,7% l'an prochain. En septembre dernier, leur expansion était attendue à 0,6%. Le taux de chômage devrait se tasser à 3,0%, après avoir atteint 3,2% cette année.

Selon les experts sondés par le KOF, le taux de change entre l'euro et le franc ne devrait guère varier ces prochains mois. D'ici trois mois, la monnaie unique européenne devrait ainsi se négocier à 1,16 franc, un niveau auquel elle se maintiendra jusqu'à fin décembre 2018. Jusqu'alors, ils attendaient un cours de 1,13 franc dans les deux cas.

Pour mémoire, la Banque nationale suisse (BNS) qui a comme attendu reconduit jeudi dernier sa politique monétaire expansionniste, attend elle une croissance de 1% cette année, contre près de 1% en septembre. Pour l'an prochain, l'institut d'émission attend lui aussi une accélération de l'expansion de la production helvétique à environ 2%. (ats/nxp)

Créé: 18.12.2017, 10h15

Articles en relation

Notre croissance devrait être d'1 % en 2018

Conjoncture L'économie suisse va surmonter en 2018 la faiblesse de la croissance des dernières années, selon BAK Economics. Plus...

Le PIB de la Suisse devrait gagner 2,2% en 2018

Conjoncture Economiesuisse table sur une croissance accélérée pour la Suisse l'année prochaine. Plus...

Les affaires reprennent à Genève

Conjoncture Près d'un tiers des entreprises du bout du lac estiment que les affaires ont été bonnes à excellentes. L'année 2017 a été bien supérieure aux prévisions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Macron et la France bloquée. Paru le 21 avril 2018.
(Image: Valott) Plus...