UBS a développé une nouvelle monnaie virtuelle

SuisseAvec son «Utility Settlement Coin», la banque veut faciliter les transactions financières et les rendre moins coûteuses.

Image: Illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

UBS a développé avec la firme britannique Clearmatics une nouvelle monnaie virtuelle. Le projet «Utility Settlement Coin» (USC), basé sur la technologie dite Blockchain, doit faciliter les transactions entre instituts financiers, et réduire leur coût.

Reste à présenter le concept USC aux banques centrales et aux régulateurs. En cas d'approbation, la nouvelle monnaie numérique pourrait arriver sur le marché dès 2018. «Dans une première étape, elle sera testée dans un cercle restreint», a indiqué mercredi à l'ats une porte-parole d'UBS, confirmant des informations relayées par le «Financial Times».

L'USC a été élaboré par des équipes d'UBS et de Clearmatics, société spécialisée dans les solutions basées sur les réseaux décentralisés, dans le cadre de l'accélérateur fintech londonien Level39. Outre l'établissement aux trois clés, les banques BNY Mellon, Deutsche Bank, Santander ainsi que le courtier ICAP s'y sont ralliés.

Dépôts en argent liquide

Le projet repose sur la technologie dite des chaînes de blocs («blockchain» en anglais), également à la base de la monnaie bitcoin. Cette technologie de stockage et de transmission d'informations, transparente et sécurisée, repose sur un principe d'infrastructure décentralisée et de mécanismes cryptographiques évolués.

Certes, les cas de fraudes liées au bitcoin ont régulièrement fait les gros titres, suscitant la méfiance du public. A la différence du bitcoin, qui s'utilise comme moyen de paiement entre particuliers, la technologie USC se concentre sur le négoce de titres.

De nombreux instituts financiers planchent sur leur propre projet de monnaie numérique. Pour éviter les malversations et l'émergence d'une monnaie parallèle, les transactions doivent être garanties par des dépôts en argent liquide auprès des banques centrales.

Davantage de coopération

Récemment, le patron d'UBS, Sergio Ermotti, avait appelé de ses voeux une plus étroite coopération entre banques, notamment en matière de technologies de l'information. «La collaboration entre collègues est primordiale afin de développer une alternative réalisable aux modèles actuels», commente pour sa part Deutsche Bank, citée par Reuters.

L'initiative lancée par UBS est indépendante du projet en cours dans le secteur bancaire porté par le consortium Blockchain de la société R3. Plus de 50 instituts financiers globaux, dont aussi Credit Suisse, participent à ce dernier. (ats/nxp)

Créé: 24.08.2016, 23h41

Articles en relation

UBS a cherché à se débarrasser de la FIFA

Banque La Fédération internationale de football était devenue trop dangereuse pour l'image de la banque. Gianni Infantino a renversé la situation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...