Un roman dépeint la finance folle

EconomieConseiller financier franco-suisse, Nabil Malek nous offre un roman déroutant, qui se déroule au plein cœur de Beyrouth.

(Image d'illustration)

(Image d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La finance rend-elle fou? Hollywood nous a gratifiés de nombreux opus, en écornant Wall Street. Conseiller financier franco-suisse, connaissant le Moyen-Orient comme sa poche, Nabil Malek nous offre un roman déroutant. Né en Egypte, l’auteur est Libanais de cœur. Dans La reine de Beyrouth, il raconte le destin tragique de Carlos Rebeiz, roi déchu de la haute finance internationale. Le décor? La capitale du Liban, qui s’est effondrée avec le reste du pays en 1975 à cause de la folie des peuples, et en paie encore aujourd’hui le prix.

Entre les pages apparaissent les fantômes des Hariri et des Gemayel. L’action se déplace parfois, dans Londres et ses pluies, à Genève, mais revient toujours et encore à Beyrouth, ville qui semble balancer désormais entre vie et mort, construction et destruction.

«La finance doit obéir à l’homme, et non l’inverse»

Au-delà de ce livre, son quatrième en huit ans, l’auteur nourrit une vraie réflexion, lucide, sur son métier. Il n’est pas dupe. Il en souffre. «La finance doit obéir à l’homme, et non l’inverse», opine-t-il. Les machines vont déferler dans la finance? «Pourquoi pas. Mais à nous de les guider, alors. Car la finance s’éloigne de l’homme. Elle devient inhumaine.»

«La finance se déplace à nouveau vers les Etats-Unis et cela me préoccupe. Or la finance est incontournable. Mais nous avons tout oublié. Il va y avoir une belle correction», lâche encore Nabil Malek. Qui craint que le fossé entre milliardaires et classes moyennes ne devienne béant.

(24 heures)

Créé: 22.10.2017, 18h53

Le livre

Nabil Malek, La reine de Beyrouth, Ed. Les Impliqués, Paris, 2017.

Articles en relation

«Aujourd’hui, l’islam est à la croisée des chemins»

Genève internationale Nabil Malek a choisi le roman policier pour proposer une vision inédite des chambardements qui agitent le monde musulman. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.