Zurich Insurance prévoit des mesures d'économie

IntempériesLe groupe d'assurance invoque les indemnités liées aux ouragans Harvey, Irma et Maria qui sont attendues à près de 700 millions de dollars.

Le nouveau directeur général Mario Greco avait dû renoncer à un objectif fixé peu avant son entrée en fonctions.

Le nouveau directeur général Mario Greco avait dû renoncer à un objectif fixé peu avant son entrée en fonctions. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sous pression en raison des dommages liés aux ouragans Harvey, Irma et Maria ainsi que les tremblements de terre au Mexique, Zurich Insurance prévoit de nouvelles mesures d'économies. L'assureur zurichois vise en particulier une réduction des charges de souscription.

Dans un communiqué diffusé jeudi, Zurich Insurance (Zurich) rappelle que les indemnités liées aux ouragans Harvey, Irma et Maria qui ont balayé entre août et septembre les Etats-Unis et les Caraïbes, sont attendues à près de 700 millions de dollars (692 millions de francs). Après impôts, cette somme devrait avoisiner les 620 millions.

A ce montant viendront encore s'ajouter les dédommagements consécutifs aux autres catastrophes naturelles intervenues au 3e trimestre. Zurich mentionne notamment les tremblements de terre au Mexique, ainsi que des tempêtes dans la région Asie-Pacifique ainsi que dans la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA).

L'assureur des bords de la Limmat, qui pour la première fois ne livre pas de résultats détaillés pour le 3e trimestre, ajoute s'être concentré sur l'amélioration de sa performance au niveau technique et de son efficience. Le groupe a par ailleurs confirmé son objectif de coûts de restructuration inférieurs à 500 millions de dollars cette année.

Organisation allégée

La compagnie ambitionne des économies de 1,5 milliard de dollars d'ici 2019 en partant du niveau de 2015. A fin juin 2017, Zurich a économisé 550 millions, après avoir déjà réduit ses frais de 300 millions en 2016.

A fin août, l'assureur avait confirmé sa volonté d'alléger l'organisation de son siège principal à Zurich, prévoyant des suppressions d'emplois dans les secteurs du contrôle de gestion et des finances. Le groupe avait cependant précisé ne prévoir aucune coupe sombre.

Selon le site alémanique Finews, Zurich envisageait la suppression de quelque 200 postes. Le premier assureur helvétique avait fait part en février 2016 de son intention de supprimer ou délocaliser 8000 postes sur les 55'000 que comptait le groupe au niveau mondial.

Début août, le directeur général Mario Greco avait indiqué avoir renoncé à cet objectif fixé peu avant son entrée en fonctions. Il avait simplement déclaré examiner des réductions de coûts à tous les niveaux, mais sans chiffres précis de suppression d'emplois.

Primes en baisse

Parmi les chiffres dévoilés jeudi, Zurich Insurance mentionne un repli après neuf mois de ses primes brutes dans l'assurance dommages et accidents (P&C) de 2% en un an à 25,3 milliards de dollars. Exprimées en devises locales, elles ont en revanche progressé de 1%.

Le volume des primes brutes a particulièrement reculé de 7% dans la région EMEA, sous le coup des tassements intervenus en Allemagne, au Royaume-Uni et en Espagne. Il a a stagné en Amérique du Nord, et progressé de 5% dans la zone Asie-Pacifique, à la faveur de la reprise de l'australien Cover More.

Reflet d'une solide activité auprès des clients privés au Mexique et au Brésil, les primes brutes ont bondi de 11% en Amérique latine. Dans les affaires vie, les revenus ont stagné à 3,5 milliards de dollars, tandis que celles de Farmers Exchange ont à peine pris 1% à 15,2 milliards.

La performance n'a pas véritablement convaincu les analystes, ceux-ci, sondés par l'agence financière awp, affichant cependant des opinions divergentes. Vers 10h15 à la Bourse suisse, le titre Zurich Insurance était aussi à la peine accusant une légère baisse de 0,16% à 303,10 francs dans un marché des valeurs vedettes dont l'indice Swiss Market Index (SMI) abandonnait en parallèle 0,10%.

Pas de prévisions

Evoquant la suite de l'exercice, l'assureur n'a émis aucun objectif chiffre. Cité dans le communiqué, son directeur financier, George Quinn a néanmoins laissé entendre que le niveau des prix devrait «s'améliorer dans toutes les divisions» après un 3e trimestre marqué par les catastrophes naturelles.

M. Quinn a estimé que le groupe dispose de fonds propres solides et a progressé dans la réalisation de ses objectifs. Pour rappel, Zurich a vu son bénéfice attribuable aux actionnaires fléchir de 7% au premier semestre à 1,5 milliard de dollars, conséquence de changements de calcul des réserves de couverture en Grande-Bretagne. (ats/nxp)

Créé: 09.11.2017, 10h27

Galerie photo

L'ouragan Irma a touché les Caraïbes et la Floride

L'ouragan Irma a touché les Caraïbes et la Floride Après les Caraïbes, l'ouragan Irma est remonté la côte floridienne. Bilan provisoire: au moins 30 personnes tuées

Articles en relation

Zurich prévoit des suppressions d'emplois

Assurance Le siège de l'assureur va être restructuré. Le groupe prévoirait quelque 200 suppressions de postes. Plus...

Nouveau président pour Zurich Insurance

Assurance Michel Liès, ancien directeur général de Swiss Re, devrait succéder à Tom de Swaan, en fonction depuis 2013. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.