L'A320Neo d'Airbus effectue son premier vol d'essai

Transport aérienL'A320Neo d'Airbus, la version remotorisée du moyen-courrier vedette du constructeur européen, a décollé jeudi à midi de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, pour son premier vol d'essai.

L'A320Neo d'Airbus effectue son premier vol d'essai

L'A320Neo d'Airbus effectue son premier vol d'essai Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Premier vol d'essai pour l'A320Neo d'Airbus. La version remotorisée du moyen-courrier vedette du constructeur européen a décollé ce jeudi 25 septembre de l'aéroport de Toulouse-Blagnac.

L'appareil vise à conforter le leadership du groupe européen sur le marché des avions moyens-courriers pour les 20 prochaines années.

Le premier des huit avions qui seront engagés dans une campagne d'essais en vol d'un an a décollé très silencieusement de l'aéroport de Toulouse-Blagnac à midi, pour revenir à son point de départ sans encombre à 14h20.

Airbus a vendu plus de 6000 exemplaires de son A320 depuis le milieu des années 1980 et 5500 sont actuellement en exploitation, a indiqué le directeur commercial du constructeur européen, John Leahy, lors d'une conférence de presse dans les locaux d'Airbus à Colomiers (Haute-Garonne).

Sur ces 30 dernières années, les ventes de la famille A320 (du petit A318 de 107 places au 321 de 220 sièges en passant par les A319 et A320) devancent celles de son concurrent le Boeing 737 de Boeing.

Conforter le leadership

Airbus mise maintenant sur sa nouvelle version remotorisée pour conforter ce leadership face à la nouvelle version également remotorisée de Boeing, le 737 Max, en proposant une économie de carburant de 15 à 20% par siège comparée à la génération actuellement en service.

Pour rester en tête sur ce créneau des biréacteurs de 100 à 200 places, utilisés en général sur des étapes de moins de 5000 km, Airbus rappelle que cette économie est un atout considérable face à un carburant durablement cher.

L'A320Neo, dont le projet a été lancé fin 2010, a déjà reçu 3257 commandes de 60 clients avant même son premier vol, a souligné John Leahy. La première livraison est prévue fin 2015

L'A320Neo représente actuellement 60% du marché des commandes d'avions moyens-courriers face à l'américain Boeing. Un marché mondial particulièrement prometteur qui, selon les projections d'Airbus, devrait représenter un gâteau à partager de 22'100 avions neufs moyens-courriers dans les 20 prochaines années, soit 70% du marché total (qui comprend aussi les longs courriers).

Nouveaux moteurs

Deux types de nouveaux moteurs, les Pratt et Whitney disponibles sur les premiers avions et les CFM Leap franco-américains livrables à partir de l'été 2016 devraient contribuer pour 12% à l'économie de carburant prévue et l'aérodynamisme amélioré devrait jouer à hauteur de 3%, a déclaré le responsable du programme Klaus Roewe.

L'économie par siège «atteindra 20% en 2020» grâce à une amélioration supplémentaire des moteurs et à une augmentation de la capacité des avions vers 2018, a assuré Klaus Roewe.

De nouveaux sièges, de nouveaux aménagements pour les toilettes et cuisines, la suppression d'une des quatre portes devraient permettre d'augmenter la capacité des avions tout en réduisant leur poids «sans nuire au confort ou à la sécurité», a ajouté le responsable.

Capacité augmentée

La capacité maximale des A320 sera portée à 189 sièges contre 180 actuellement et celle de l'A321 atteindra alors 240 passagers contre 220. «Nous avons apporté des innovations qui ont un très grand succès auprès des clients», a déclaré Fabrice Brégier président d'Airbus aviation commerciale devant quelques journalistes.

Fabrice Brégier a souligné que ces améliorations ne «s'opposent pas au lancement d'avions totalement nouveaux mais complètent la démarche d'Airbus» pour dix fois moins cher. L'A320 Neo a couté environ 1,5 milliard d'euros (1,8 milliard de francs) contre 15 milliards pour un nouvel avion.

La nouvelle gamme sera produite sur l'ensemble des chaînes d'Airbus, à Hambourg, Toulouse, en Chine et bientôt aux Etats-Unis. Les Neo se substitueront progressivement aux A320 Ceo (à motorisation classique) actuellement produits au rythme de 42 avions par mois.

Le rythme de production combiné des deux versions atteindra 46 appareils par mois en 2016, estime Airbus qui ne produira plus que des Neo à ce rythme à partir de 2018.

A l'intérieur du A320Neo

Au décollage

(ats/nxp)

Créé: 25.09.2014, 13h42

Articles en relation

RUAG et Airbus renforcent leur partenariat

Aéronautique Le groupe bernois de technologie RUAG vient de signer un contrat avec Airbus. Il assumera l'entière production de deux sections de fuselage pour l'appareil A320 de l'avionneur européen. Plus...

Airbus décroche un contrat record

Aviation La présidence française a confirmé lundi une commande de 234 appareils Airbus de la famille A320 par la compagnie indonésienne à bas coûts Lion Air pour un montant de 18,4 milliards d'euros (22,4 milliards de francs). Plus...

Airbus développe un nouvel avion de type Concorde

Transport aérien Le constructeur européen Airbus a annoncé développer un nouvel avion supersonique de type Concorde, en partenariat avec l’entreprise américaine Aerion. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...