Passer au contenu principal

L'A350 fait voler ses premiers passagers

L'A350 XWB, le futur long-courrier d'Airbus, effectue ce début de semaine ses deux premiers vols d'essai avec passagers pour tester le confort, la restauration et les équipements multimédia de l'appareil.

Pour cette nouvelle cabine, l'avionneur européen a mis l'accent sur le fuselage «extra large» de ce nouveau long-courrier. (7 avril 2014)
Pour cette nouvelle cabine, l'avionneur européen a mis l'accent sur le fuselage «extra large» de ce nouveau long-courrier. (7 avril 2014)
AFP
Le MSN002, qui a effectué son premier vol le 26 février, est le premier des deux avions d'essais équipés d'une cabine entièrement aménagée.  (7 avril 2014)
Le MSN002, qui a effectué son premier vol le 26 février, est le premier des deux avions d'essais équipés d'une cabine entièrement aménagée. (7 avril 2014)
AFP
L'aménagement intérieur des avions représente environ 5% du prix de l'avion. (7 avril 2014)
L'aménagement intérieur des avions représente environ 5% du prix de l'avion. (7 avril 2014)
AFP
1 / 6

Le premier vol de l'A350 XWB, le futur long-courrier d'Airbus, a transporté lundi depuis Toulouse-Blagnac 252 personnes, des salariés méritants de toutes fonctions, choisis dans les différents sites européens du constructeur et une trentaine de techniciens.

Il a duré sept heures et devait être suivi mardi soir par un vol similaire de nuit de plus de dix heures, partant de Toulouse et y revenant mercredi matin, a précisé un responsable de la communication du groupe, Jacques Rocca.

Ces vols baptisés «early long flight (ELF) »ne sont pas nécessaires pour obtenir la certification technique du programme« mais ils sont considérés comme »une étape importante« pour s'assurer de la »maturité de l'avion lors de son entrée en service« selon Airbus.

Les avions sont pilotés par des équipages Airbus mais le service en cabine a été assuré lundi par des personnels d'Air France et devait être effectué mardi par Lufthansa.

Certification escomptée au troisième trimestre

Lors de la campagne d'essais de l'avion géant A380, Airbus avait réalisé 4 vols ELF et avait tiré au sort 2000 salariés parmi 15'000 volontaires.»

Ce n'était pas indispensable d'en faire autant pour l'A350, car il y a moins de choses à tester que sur l'A380 qui avait un double-pont et parce que l'A350 a déjà acquis une très grande maturité«, a déclaré Jacques Rocca.»

Nous comptons obtenir la certification des autorités américaines et européennes au troisième trimestre, il n'y a aucun retard depuis le premier vol en juin 2013 et nous comptons toujours livrer le premier exemplaire à Qatar Airways au quatrième trimestre«, a-t-il ajouté.

Une cabine de grand diamètre

L'A350 est dénommé »XWB« pour »extra wide body«, car il offre une cabine de grand diamètre.

Le groupe a notamment insisté sur l'habitabilité de l'avion qui propose neuf places de front en classe économique avec des sièges de 18 pouces (45,7 cm) de largeur, supérieure à la moyenne. Il offre aussi un éclairage variable aux multiples possibilités et des écrans individuels de grande taille aux passagers.

L'A350 a reçu à ce jour 812 commandes de 39 clients.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.