ABB affiche son optimisme pour les cinq années à venir

ElectroniqueEn misant sur une croissance de son chiffre d'affaire de 4 à 7% par an, le groupe zurichois a présenté mardi ses objectifs pour les cinq prochaines années.

ABB se dit optimiste pour les cinq prochaines années.

ABB se dit optimiste pour les cinq prochaines années. Image: (photo d'illustration)/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

ABB présente, comme attendu, des objectifs de croissance tempérés pour la période 2015-2020 de 4 à 7% par an, contre 5,5 à 8,5% pour la période 2011-2015. Le géant électrotechnique zurichois lance un important programme de rachat d'actions de 4 milliards de dollars (3,7 milliards de francs) et allège sa structure.

La progression visée des revenus devrait battre le marché, a indiqué mardi ABB dans un communiqué, avant de dévoiler à Londres devant les investisseurs sa «Next Level Strategie» pour les cinq années à venir. Les nouveaux objectifs financiers prennent effet le 1er janvier 2015.

Le groupe veut déplacer son centre de gravité vers des marchés à forte croissance, a relevé le patron du groupe Ulrich Spiesshofer à Londres, un an après avoir remplacé Joe Hogan à la tête de l'entreprise. Il entend aussi réduire le risque dans ses modèles d'affaires, en particulier pour la division problématique des systèmes pour les techniques énergétiques (Power Systems).

Si ABB prévoit une augmentation régulière de sa rentabilité sur la période, le conglomérat revoit ses ambitions. Il escompte une marge du bénéfice d'exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (EBITA) entre 11 et 16%, contre au moins 13% et jusqu'à 19% précédemment.

Objectifs «réalistes»

Les observateurs consultés par l'agence d'informations financières AWP, peu surpris, ont dans l'ensemble jugé réalistes, voire «plus raisonnables», les nouveaux objectifs financiers. A la Bourse suisse, l'action ABB progressait sur fond de SMI tout juste à l'équilibre.

Le rachat d'actions, qui doit démarrer le 16 septembre, a été salué, même si son ampleur a surpris. Environ les trois quarts des actions seront détruites, a précisé Ulrich Spiesshofer, le reste sera engagé dans les programmes de participations dont profitent quelque 22'000 collaborateurs.

Le principal défi pour la multinationale sera, selon certains analystes, la croissance du bénéfice opérationnel par action (EPS). ABB maintient un objectif de 10% à 15% par an, pour un rendement sur capitaux investis entre 10% et 20%.

Quant à l'avenir de Power Systems, Ulrich Spiesshofer s'est voulu rassurant. L'unité a essuyé une perte trois trimestres d'affilée, grevée par des projets dans l'éolien et le solaire. L'activité restera un élément solide du portefeuille, le plan «Step Change» a permis un nouveau départ, selon le directeur.

Structure simplifiée

ABB maintient au cœur de sa nouvelle stratégie les activités dans le domaine de l'énergie et de l'automatisation, des secteurs qui représentent plus de 600 milliards de dollars par an. Pour surpasser le marché, le groupe prévoit d'investir au moins 1,5 milliard chaque année en recherche et développement.

Soucieux de renforcer son approche clientèle, ABB simplifie en outre son organisation régionale. Il rassemble ses activités en trois régions au lieu de huit actuellement, chapeautées par des membres de la direction.

Frank Duggan se chargera de la région Asie, Proche-Orient et Afrique, Greg Scheu supervisera les Amériques et Veli-Matti Reinikkala l'Europe. L'actuel directeur pour l'Europe centrale et l'Allemagne, Peter Terwiesch, rejoindra le comité directeur et gérera la division de Process Automation.

Le conseil d'administration pourra également compter sur un nouveau membre. David Constable, directeur général du groupe de chimie Sasol et connaisseur du marché africain, sera présenté pour élection lors de la prochaine assemblée générale, en avril 2015. (ats/nxp)

Créé: 09.09.2014, 11h27

745,8 millions de francs de commandes

ABB a décroché une commande de 800 millions de dollars (745,8 millions de francs) auprès de la compagnie électrique écossaise Scottish Hydro Electric (SHE) pour la construction d'une ligne sous-marine à haute tension. Le groupe électrotechnique zurichois a aussi signé un contrat de plus de 100 millions de dollars au Brésil.

Le groupe, basé à Zurich et présent dans une centaine de pays, produira et installera deux stations de 320 kilovolts. L'une avec une capacité de 1200 mégawatts sera installée à Blackhillcock dans le Moray, l'autre de 800 mégawatts à Spittal dans le Caithness.

Articles en relation

CFF passe commande pour 70 millions de francs à ABB

Nouvelles locomotives Le groupe ABB a remporté un contrat de 69,2 millions de francs auprès des CFF pour la modernisation de locomotives. Plus...

ABB enregistre des résultats en baisse au premier semestre

Industrie Le groupe électrotechnique zurichois a dégagé un bénéfice net de 1,06 milliard de francs, en recul de 17% sur celui de 2013 pour la même période. Plus...

ABB vend une activité de Thomas & Betts pour 600 millions

Industrie Le groupe zurichois a vendu une activité de construction métallique pour 600 millions de dollars. Plus...

Le bénéfice d'ABB en baisse de 18%

Technologies Le groupe technologique zurichois ABB a vu son bénéfice se contracter de 18% au 1er trimestre par rapport à la période de référence de 2013. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.