ABB affiche des résultats en repli en 2014

BilanLe chiffre d'affaires de l'entreprise zurichoise a fléchi de 5% à 39,8 milliards de dollars.

ABB va augmenter son dividende pour la sixième fois consécutive.

ABB va augmenter son dividende pour la sixième fois consécutive. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Malgré un rebond au 4e trimestre, ABB affiche une performance en repli à l'issue de l'année 2014. Conséquence de ventes en baisse et de charges liées au réalignement de la division des systèmes énergétiques Power Systems, le groupe électrotechnique zurichois a vu son bénéfice net fléchir de 7% à 2,6 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires s'est quant à lui contracté de 5% au regard de 2013 à 39,8 milliards de dollars (36,8 milliards de francs), a annoncé jeudi la multinationale établie à Zurich. Exprimée en devises locales, la contraction ressort à 2%, reflétant une volatilité accrue des devises, avec notamment l'affaiblissement de l'euro par rapport au dollar.

ABB réalise près de la moitié de ses affaires en dollars, monnaie de compte du groupe, a précisé jeudi à Zurich son directeur général Ulrich Spiesshofer. Globalement, l'appréciation du billet vert se traduit par un effet favorable au niveau du bénéfice, a complété le chef des finances Eric Elzvik.

Si, par exemple, le dollar s'apprécie de 15%, l'effet favorable sur le résultat opérationnel se chiffre entre 200 et 400 millions de dollars, a expliqué M. Elzvik. Dans le cas où le franc renchérit de 15% par rapport à l'euro, l'impact négatif se monte de 100 à 200 millions de dollars.

Affaires suisses bien positionnées

Au regard de la vigueur du franc, M. Spiesshofer a noté que les affaires helvétiques sont bien positionnées. Focalisées sur l'innovation et les hautes technologies, elles présentent de fortes marges.

ABB Suisse s'est aussi adaptée depuis 2011 à la nouvelle donne monétaire en recourant de manière accrue à des fournisseurs de la zone euro. Pour l'heure, ABB ne projette aucune fermeture de sites en Suisse, a assuré M. Spiesshofer.

Au niveau opérationnel, le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, et amortissements (EBITA) s'est tassé de 13% à 4,47 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'exercice, ABB a bénéficié d'un gain avant impôts dépassant le milliard de dollars à la faveur des cessions opérées dans le cadre de l'optimisation continue de son portefeuille d'activités.

Après un début d'année difficile, les entrées de commandes se sont reprises pour augmenter de 7% à 41,51 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année. Calculée en devises locales, la croissance s'est fixée à 9% et à 10% à taux de change et périmètre de consolidation constants. A fin décembre, le carnet d'ordres s'inscrivait cependant en baisse de 4% à 24,9 milliards de dollars.

Année exigeante

Commentant la performance globale, Ulrich Spiesshofer, a évoqué une année 2014 «exigeante». L'Allemand s'est toutefois particulièrement réjoui du retour à la rentabilité de Power Systems, non seulement durant le dernier trimestre de l'année mais aussi sur l'ensemble de l'exercice.

M. Spiesshofer a également relevé la progression des commandes dans toutes les divisions et régions, à taux de change et périmètre de consolidation constants. Le patron du géant zurichois, qui emploie quelque 150'000 salariés, a souligné la bonne tenue des ordres de base, soit ceux inférieurs à 15 millions de dollars.

Sur le seul 4e trimestre, ABB a engrangé bénéfice net de 680 millions de dollars, 30% de plus qu'un an auparavant. Le chiffre d'affaires a en revanche diminué de 9% à 10,34 milliards de dollars. En monnaies locales, la baisse s'est limitée à 3%.

Il en est allé de même pour les entrées de commandes, lesquelles se sont tassées de 6% à 9,36 milliards de dollars (-1% en devises locales). L'EBITDA est de son côté ressorti à 1,38 milliard de dollars, en repli de 3%.

Sanction des investisseurs

La performance trimestrielle s'est révélée légèrement inférieure aux prévisions des analystes consultés par l'agence awp. Ces derniers tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 10,67 milliards de dollars et un bénéfice net de 690 millions de dollars.

Des résultats que les investisseurs ont eux sanctionnés, malgré la proposition d'un dividende relevé de deux centimes à 0,72 franc par titre. Vers 12h55 à la Bourse suisse, le titre ABB abandonnait 1,35% à 18,24 francs, dans un marché des valeurs vedettes Swiss Market Index (SMI) en baisse de 0,99%.

En matière de perspectives, ABB a confirmé les objectifs 2015 à 2020, révisés en septembre dernier. Confiant, M. Spiesshofer a toutefois relevé un niveau d'incertitude accru, notamment au niveau de l'évolution monétaire ainsi que celle des prix du pétrole. (ats/nxp)

Créé: 05.02.2015, 07h59

Articles en relation

ABB et Hitachi créent une coentreprise au Japon

Electricité La nouvelle structure va commercialiser des équipements de transmission d'électricité au Japon. Plus...

ABB affiche une performance en repli au troisième trimestre

Electronique Le groupe zurichois a affiché un repli et a vu son bénéfice net se contracter à 734 millions de dollars. Plus...

ABB décroche une commande de 200 millions de francs en Tunisie

Industrie lourde Le géant zurichois de l'électrotechnique va construire en Tunisie pour le compte du fournisseur d'énergie autrichien OMV une centrale de conditionnement de gaz. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.