Passer au contenu principal

ABB cède ses activités dans les câbles

Le géant zurichois se désengage des activités dans les câbles à haute tension pour un montant de 912 millions de francs.

Le groupe zurichois a décidé de vendre son secteur câbles à haute tension.
Le groupe zurichois a décidé de vendre son secteur câbles à haute tension.
Keystone

ABB franchit une première étape dans le cadre de l'examen stratégique de sa division Réseaux (Power Grids). Le géant zurichois de l'électrotechnique cède ses activités dans les câbles à haute tension à l'allemand NKT Cables. La transaction valorise le secteur à 836 millions d'euros (904 millions de francs).

Le secteur cédé propose des solutions complètes en matière de câblage, de la planification à la mise en service, en passant par le développement, la livraison et l'installation, écrit mercredi le groupe établi à Zurich. Recensant 900 collaborateurs sur l'unique site suédois de Karlskrona, il a dégagé l'an passé un chiffre d'affaires de 524 millions de dollars (509 millions de francs).

Pour mémoire, ABB emploie pas moins de 135'000 personnes dans le monde et a dégagé en 2015 des revenus de plus de 35 milliards de dollars. Selon les analystes consultés par l'agence financière awp, les activités vendues à NKT Cables, ne contribuent qu'à hauteur de 5% du chiffre d'affaires de la division Power Grids.

La cession intervient alors que certains actionnaires de référence de la multinationale, dont le fonds d'investissement suédois Cevian Capital, pressent la direction de céder l'unité Power Grids dans son intégralité. Dans son communiqué, ABB indique qu'elle fournira de plus amples informations sur le sort de la division lors de la journée des investisseurs, le 4 octobre prochain.

Désinvestissment avantageux

La manifestation, appelée Capital Markets, sera aussi l'occasion pour la direction d'afficher les progrès intervenus dans la mise en oeuvre de sa stratégie «Next Level». En phase avec cette dernière, ABB a aussi mis en oeuvre des mesures d'économie.

Le groupe a notamment simplifié son administration centrale. Nommé «White Collar», ce programme doit permettra à ABB d'économiser 400 millions de dollars cette année.

Réagissant à la cession, Cevian Capital a salué le désinvestissement, tout en réaffirmant sa volonté de voir ABB vendre l'entier de la division Power Grids. Les analystes ont également jugé l'opération favorable, les activités dans les câbles, gourmandes en capitaux, étant cycliques et volatiles.

Certains experts tablent d'ailleurs sur de nouvelles cessions, en particulier pour d'autres affaires ne représentant pas le coeur de l'activité d'ABB. La vente du segment des câbles pourrait représenter le prélude à d'autres désengagements, notamment du fait qu'il apparaît difficile pour le groupe de céder Power Grids d'un coup, pour des raisons réglementaires.

Finalisation début 2017

Basée à Cologne, en Allemagne, NKT Cables constitue une filiale du géant danois NKT Group. Disposant de sites de production en Europe et en Chine, NKT Cables est spécialisée dans les câbles électriques pour les réseaux à basse, moyenne et haute tension, essentiellement pour le courant alternatif.

Employant quelque 3200 salariés, NKT Cables a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros. L'entité d'ABB active dans les systèmes de câblage dispose d'un site de production pour les câbles sous-marins et souterrains à Karlskrona.

La transaction, dont la finalisation est attendue au 1er trimestre 2017 après obtention des autorisations usuelles, porte également sur un nouveau site actuellement en construction.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.