Accord entre Credit Suisse et Rome entériné

BanquesLe numéro deux bancaire helvétique devra payer plus de 100 millions de francs pour avoir aidé des Italiens à frauder le fisc.

Image: Archives/Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le parquet de Milan a entériné le règlement d'un différend fiscal entre Credit Suisse et les autorités italiennes. Au total, la banque versera à ces dernières 109,5 millions d'euros (116,55 millions de francs).

Credit Suisse déboursera 101 millions d'euros d'amende et d'impôts, a précisé mercredi l'agence Ansa. A cela s'ajoutent 8,5 millions pour des infractions administratives lors d'activités transfrontalières antérieures avec des clients italiens.

L'institut bancaire avait été accusé d'avoir aidé des clients transalpins à soustraire au fisc des sommes non déclarées à hauteur de 14 milliards d'euros. Le Ministère public milanais avait ouvert une enquête en 2014. (ats/nxp)

Créé: 14.12.2016, 15h49

Articles en relation

L'économie va croître malgré le franc fort

Conjoncture Credit Suisse maintient sa prévision de croissance pour l'économie suisse à 1,5% l'an prochain. Plus...

UBS et Credit Suisse se mobilisent contre Raiffeisen

Banques En prônant des conditions d’octroi de prêts hypothécaires plus souples, le groupe saint-gallois subit de dures critiques. Plus...

Credit Suisse bloque des comptes américains

Suisse La banque a pris cette décision pour prouver sa bonne foi à la justice américaine et éviter des conséquences douloureuses. Plus...

Brady Dougan fait grincer des dents au Credit Suisse

Banques L'ex-directeur général va créer un établissement qui pourrait concurrencer frontalement son ancien employeur aux Etats-Unis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.