L'accord avec l'UE bute sur la cantonalité des banques

InterviewLe ministre des Finances Ueli Maurer a livré aux journaux du groupe NZZ les obstacles principaux à la conclusion d'un accord-cadre avec l'UE.

Ueli Maurer ici précédemment avec le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici.

Ueli Maurer ici précédemment avec le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La protection des salaires et les banques cantonales sont deux obstacles à la conclusion d'un accord-cadre avec l'Union européenne. «Il faudrait encore trancher sur ce point pour accepter un accord-cadre», a dit samedi le ministre des finances dans une interview à la «Schweiz am Wochenende» et aux médias régionaux du groupe NZZ. Des aides étatiques ne sont pas possibles, que ce soit des garanties de l'Etat ou des assurances cantonales.

Une autorisation spéciale de l'UE serait nécessaire pour chaque cas particulier. Aujourd'hui, les membres de l'Union européenne doivent annoncer chaque octroi de subvention étatique.

Mesures d'accompagnement incompatibles

Ueli Maurer reste optimiste pour les négociations. «Je suis certain que nous trouverons une solution.» Et de souligner qu'il n'y a pas d'urgence.

«J'ai l'impression que l'UE est compréhensive si nous prenons notre temps pour trouver un accord». Même si la Suisse négocie depuis cinq ou huit ans - il ne faut rien précipiter maintenant.

Les négociations pour un accord-cadre ont abouti dans une impasse cet été. L'UE exige de la bonne volonté de la part de la Suisse en ce qui concerne la protection des salaires, respectivement les mesures d'accompagnement. Selon la Commission européenne, elles ne sont pas compatibles avec la libre circulation. Le Conseil fédéral veut tirer un bilan d'ici mi-septembre. (ats/nxp)

Créé: 01.09.2018, 09h38

Articles en relation

Les patrons suisses sont attachés à la défense des salaires indigènes

L'invité Christophe Reymond commente les mesures d'accompagnement à la libre circulation des travailleurs. Plus...

En secret, Johann Schneider-Ammann parle avec le patron des syndicats

Suisse-UE Le syndicaliste Paul Rechsteiner, a décidé de boycotter les discussions sur les mesures d’accompagnement. Selon nos informations, il s’en est pourtant entretenu jeudi avec le ministre de l’économie. Plus...

L'UE peut renforcer la protection des employés

Suisse-UE Les juristes ne partagent pas l'alarmisme des syndicats qui ont boycotté les négociations sur les mesures d'accompagnement dans le dossier Suisse-UE. Plus...

Suisse-UE: gel des négociations en vue?

Mesures d'accompagnement Le regain de tension entre la Suisse et l'Union européenne figure en bonne place dans la presse dominicale. Les partis exigent une suspension des négociations. Plus...

Comprendre la crise sur les mesures d'accompagnement

Suisse-UE Les syndicats ont boycotté les négociations sur les mesures visant à protéger les salaires suisses, provoquant ainsi une crise en vue d'un accord-cadre avec l'UE. Explications. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...