Accord sur le plan social chez Japan Tobacco

GenèveLe cigarettier japonais a conclu un accord sur un nouveau plan social, qui sera appliqué à tous les employés concernés par la restructuration en cours.

Japan Tobacco International a trouvé un terrain d'entente avec les représentants du personnel à Genève.

Japan Tobacco International a trouvé un terrain d'entente avec les représentants du personnel à Genève.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La direction de Japan Tobacco International (JTI) a enterré la hache de guerre avec les représentants du personnel, après l'annonce de la suppression de 268 postes de travail à Genève. Le cigarettier annonce jeudi la conclusion d'un accord sur un nouveau plan social, qui sera appliqué à tous les employés genevois concernés par la restructuration en cours.

«Les représentants de la direction de JTI tout comme la commission du personnel estiment qu'il s'agit d'un plan social juste et équitable», déclare Howard Parks, responsable des ressources humaines, cité dans un communiqué succinct.

Début novembre, la société avait coupé court aux négociations sur un plan social en soumettant sa proposition à l'arbitrage. Les syndicats avaient dénoncé une «attitude irresponsable» de la direction de JTI.

Contacté par AWP, JTI explique pour sa part n'avoir «jamais cessé les discussion avec (les) employés ainsi qu'avec la commission du personnel» car «c'était la bonne chose à faire». L'offre du cigarettier était toujours sur la table, souligne-t-il.

Les syndicats confirment «partiellement»

Dans un communiqué distinct, le personnel de Japan Tobacco et le syndicat Unia confirment «partiellement l'annonce médiatique» de la direction de la société. Ils rappellent que les collaborateurs doivent encore prendre connaissance de l'accord et du plan social. Une assemblée du personnel tranchera définitivement la question avant la fin de la semaine.

L'accord permettra au personnel concerné par la restructuration de «quitter l'entreprise avec dignité et de rebondir sur le marché du travail», affirme Alexander Wolf, l'un des représentants des employés, dans le communiqué. Le plan social correspond «en grande partie» aux revendications de collaborateurs.

Du côté d'Unia, on souligne que la détermination du personnel à obtenir de meilleures conditions de départ a payé. L'enveloppe du plan social a considérablement augmenté au fil des négociations, se réjouit le syndicat.

L'actuel numéro trois mondial des cigarettes a annoncé début septembre une vaste réorganisation. Quelque 3720 salariés devraient être touchés dans le monde au cours des trois prochaines années, dont 268 à Genève. Une partie des emplois supprimés en Suisse sera délocalisée en Pologne.

Japan Tobacco annonce que 10 employés concernés ont retrouvé un nouvel emploi permanent au sein de l'entreprise. Des discussions sont en cours pour d'autres collaborateurs. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2019, 12h09

Articles en relation

Japan Tobacco va sabrer dans ses effectifs à Genève

Tabac Japan Tobacco a confirmé que près de 270 réductions de postes étaient prévues au siège du groupe à Genève, qui compte actuellement quelque 1100 salariés. Plus...

JTI pourrait supprimer des emplois à Genève

Tabac Japan Tobacco International s'apprête à dévoiler un plan de restructuration, qui pourrait toucher 270 emplois à Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.