Adidas voit son bénéfice décoller de 151%

AllemagneLa Coupe du monde de football en Russie a notamment dopé les chiffres de l'équipementier sportif allemand.

La performance a été porté par le Mondial de football en Russie.

La performance a été porté par le Mondial de football en Russie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'équipementier sportif allemand Adidas a vu son bénéfice net part du groupe décoller de 151% au deuxième trimestre, à 396 millions d'euros. La performance a été porté par le Mondial de football en Russie et la poursuite du recentrage sur l'Asie, les États-Unis et la vente en ligne.

Hors effets de change, le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 10%, à 5,26 milliards d'euros (6,01 milliards de francs). Exprimée dans la monnaie de compte, la croissance s'est inscrite à 4,4%, grâce aux performances de la marque aux trois bandes, qui a bondi de 12%, tandis que les ventes de Reebok, sa filiale américaine de fitness, ont baissé de 3%.

La valeur dans les livres de la marque Reebok a dû être corrigée à la baisse dans le bilan du groupe à fin 2016 à la suite d'un audit comptable de routine réalisé en Allemagne par la chambre des experts-comptables. Cette correction pour un montant «de plusieurs centaines de millions d'euros» n'aura cependant aucun effet sur l'année 2018 et sur les perspectives de la marque, a expliqué Adidas.

Reebok a été acheté en 2005 pour 3,1 milliards d'euros environ. La marque américaine a traversé depuis plusieurs périodes de restructuration.

Bond en Chine

Le groupe a vu ses ventes en monnaie locale décoller un peu partout d'avril à juin, sauf en Europe de l'Ouest (-0,1%), contre un bond de 14% en Russie, de 15,6% en Amérique du Nord et de 18,8% en Asie-Pacifique. Cette dernière région a tiré profit d'un nouveau bond des ventes en Chine ( 27%).

Ramenées en euros, les ventes en Russie ont reculé d'1,7%, illustrant l'impact négatif des effets de change sur les ventes réalisées dans les pays émergents. Le groupe a cependant pu compenser cela grâce à un meilleur «mix» sur les prix et les canaux de distribution, pour afficher une marge brute en hausse de 2 points sur un an, à 52,3%.

Les dépenses courantes ont elles augmenté de 9%, en raison de dépenses de marketing décuplées autour du Mondial de football. Le résultat opérationnel a néanmoins grimpé de 17% à 592 millions d'euros, dépassant les 546 millions d'euros du consensus d'analystes interrogé par Factset.

Pour 2018, Adidas a confirmé son objectif d'une croissance de «près de 10%» de son chiffre d'affaires et d'une marge opérationnelle entre 10,3 à 10,5%, contre 9,8% réalisés en 2017. (ats/nxp)

Créé: 09.08.2018, 09h09

Articles en relation

Adidas otage des propos subversifs de Kanye West

Polémique Une pétition est en ligne pour demander aux sponsors de lâcher le rappeur américain après ses propos polémiques sur l'esclavage. Adidas a décidé de le soutenir. Plus...

Mondial: Nike et Adidas essorent les ouvriers

Asie Les équipementiers Nike et Adidas consacrent de plus en plus d'argent à parrainer des sportifs et rémunérer leurs actionnaires, mais toujours moins aux ouvriers. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.