L'aéroport de Zurich enregistre un recul de son bénéfice pour 2012

Transport aérienMalgré un nombre de passagers et des revenus en hausse, le bénéfice net de l'aéroport a chuté de près de moitié (44,2%) à 94,7 millions de francs.

L'an passé, les vols d'affaires et privés ont représenté 37'000 mouvements à Kloten, un nombre insuffisant pour atteindre l'équilibre financier.

L'an passé, les vols d'affaires et privés ont représenté 37'000 mouvements à Kloten, un nombre insuffisant pour atteindre l'équilibre financier. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sous le poids des charges exceptionnelles en matière de prévoyance professionnelle, l'Aéroport de Zurich affiche une rentabilité en forte baisse à l'issue de 2012.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s'est quant à lui inscrit à 390,7 millions de francs, un montant inférieur de 19,3% au regard de 2011, a annoncé mercredi l'entreprise en charge de l'exploitation de l'Aéroport de Zurich Kloten. La contraction reflète elle aussi l'intégration de la caisse de pension du canton de Zurich (BVK) et un versement de 122 millions à cette dernière.

Très bonne, la performance s'est trouvée diminuée de moitié par les provisions constituées pour la caisse de pension BVK, a relevé devant la presse le patron du groupe Thomas Kern. Avec l'accord portant sur l'intégration de cette institution de prévoyance signé l'automne passé, l'Aéroport de Zurich doit participer à l'assainissement de cette dernière.

Hors exceptionnels, l'EBIT a présenté une progression de 3,9% et le bénéfice net de 13,1%. A la faveur de l'accroissement de 1,9% du nombre de passagers à 24,8 millions, les revenus ont augmenté de 4,8% à 948,8 millions de francs. Les recettes issues des services aériens ont représenté 63% du total, la part restante revenant à celles provenant des restaurants et autres commerces.

Cap du demi-milliard de francs franchi

L'an passé, les revenus des magasins et restaurants ont pour la première fois dépassé la barre des 500 millions de francs. Si le nombre de passagers transitant par l'aéroport zurichois a augmenté, les mouvements ont en revanche diminué de 3,2% à 279'000.

Conséquence des charges exceptionnelles liées à la caisse de pension, les coûts d'exploitations se sont envolés de 32,4% par rapport à 2011 à 558,1 millions de francs. L'Aéroport de Zurich a aussi nettement réduit ses investissements en 2012, ceux-ci s'établissant à 195,6 millions, contre 332,8 millions l'année précédente avec l'achèvement de la construction du Dock B, notamment.

Evoquant l'avenir de l'aérodrome de Dübendorf, propriété de la Confédération, M. Kern a estimé que le transfert du trafic des petits avions de Kloten vers cette place constituerait une option favorable. Toutefois, d'un point de vue économique et politique, l'Aéroport de Zurich n'a aucun intérêt à en assurer l'exploitation, a-t-il ajouté.

L'an passé, les vols d'affaires et privés ont représenté 37'000 mouvements à Kloten, un nombre insuffisant pour atteindre l'équilibre financier. Actuellement, l'aérodrome de Dübendorf en recense 14'000. Ils pourraient certes être augmentés de 10'000, mais cela ne suffirait pas pour une exploitation rentable. (ats/nxp)

Créé: 20.03.2013, 16h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.