Passer au contenu principal

L'affaire Huawei entraîne l’Europe dans la croisade de Trump

Washington prévient Berlin de la menace que représente le groupe chinois. L’enjeu serait avant tout financier.

Une enseigne Huawei 5G exposée à l’extérieur de son siège, à Shenzhen, dans le sud de la Chine.
Une enseigne Huawei 5G exposée à l’extérieur de son siège, à Shenzhen, dans le sud de la Chine.
AP Photo/Andy Wong

C’était au début du mois de décembre. Il y a un siècle, une éternité. Au sortir d’un sommet du G20 sous haute tension, Washington et Pékin s’entendaient à peine sur une trêve commerciale que l’une des responsables du géant des télécommunications chinois Huawei était arrêtée à Vancouver, à la demande de la justice américaine.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.