Passer au contenu principal

Affaire de pots-de-vin à 10 millions au Swatch Group

Des ex-employés du groupe horloger auraient reçu 10 millions de francs de pots-de-vin pour favoriser des fournisseurs de Hong Kong.

Le siège du Swatch Group à Bienne.
Le siège du Swatch Group à Bienne.

Une grosse affaire de pots-de-vin aurait eu lieu au Swatch Group, révèle ce mercredi la RTS sur son site internet. Plus de 10 millions de francs auraient été versés entre 2008 et 2013 à trois anciens employés pour qu'ils favorisent des fournisseurs de Hong Kong.

Swatch Group aurait porté plainte en février 2014 après avoir découvert ces pratiques lors d'un audit interne. Depuis, une instruction est en cours. Elle serait sur le point de se terminer.

Selon la RTS, la procédure vise un ancien responsable des commandes chez Tissot, un autre en charge de la qualité, ainsi que le responsable qualité d’une autre marque horlogère. L’un des fournisseurs est également poursuivi.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.