L'Afrique ne croît pas suffisamment au goût de Nestlé

ExpansionLe géant vaudois de l'alimentation Nestlé est déçu par le rythme de l'émergence de la classe moyenne dans différents pays d'Afrique.

Nestlé a surestimé la croissance du continent africain.

Nestlé a surestimé la croissance du continent africain. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous pensions que l'Afrique serait la prochaine Asie (un continent qui a connu une forte croissance, ndlr), mais nous avons réalisé que la classe moyenne ici dans la région est très petite et n'est pas vraiment en progression», a déclaré Cornel Krummenacher, responsable de la zone de l'Afrique équatoriale chez Nestlé dans le Financial Times ce mercredi. Cette position à contre-courant de l'opinion généralement répandue sur le dynamisme économique du continent.

Cornel Krummenacher est en charge pour la multinationale veveysanne de la zone qui couvre 21 pays, dont le Kenya ou l'Angola, et où le groupe va réduire la voilure. Ses commentaires sont à contre-courant de l'idée répandue d'une classe moyenne africaine en pleine expansion, à mesure que l'économie du continent croît, à des rythmes divers selon les pays.

Avec des taux de croissance attendus entre 4,5% et 5% en 2015 et 2016 par différentes institutions économiques internationales, le continent africain est en effet présenté comme un nouvel eldorado pour les entreprises.

Investissements étrangers

Les compagnies aériennes multiplient les liaisons, vu que «la classe moyenne a commencé à voler», selon le patron de Turkish Airlines, Temel Kotil. Les banques se disputent, elles, un secteur en pleine ébullition.

Un rapport présenté début juin à l'occasion de la déclinaison africaine du Forum économique mondial (WEF) estimait que «les pays africains, parmi lesquels le Mozambique, la Zambie ou l'Ethiopie, devraient croître plus vite que beaucoup d'économies émergentes. Grâce aux investissements étrangers directs, à l'urbanisation rapide et à la classe moyenne émergente».

De même, mi-juin, le cabinet EY relevait que l'Afrique était la deuxième destination mondiale des investissements étrangers, avec l'émergence de nouvelles tendances: l'immobilier, l'hôtellerie, les médias et les télécommunications, la distribution, les services financiers et la technologie, autant de secteurs qui traduisent l'émergence d'une classe moyenne qui consomme.

Chocolat ivoirien

Mais les groupes internationaux tels que Nestlé doivent aussi faire face à l'émergence de concurrents locaux qui les bousculent, comme par exemple dans le secteur bancaire, ou même dans le secteur alimentaire.

Ainsi la Côte d'Ivoire a inauguré en mai sa première usine de chocolat, qui permettra de servir les consommateurs locaux. Le ministre ivoirien du Commerce, Jean-louis Billon, voit dans cette nouvelle consommation un symbole de «l'émergence d'une classe moyenne». (ats/nxp)

Créé: 17.06.2015, 07h52

Articles en relation

Nestlé retire ses nouilles «plombées» du marché indien

Alimentation La multinationale Nestlé a procédé au retrait de la vente en Inde de ses nouilles instantanées Maggi après des soupçons sur leur qualité dus à une teneur en plomb trop élevée. Plus...

Nestlé poursuivi en Inde pour du plomb dans des nouilles

Justice La filiale indienne de Nestlé va être poursuivie pour une concentration trop élevée de plomb dans des nouilles instantanées. Plus...

Nestlé reste la marque la plus chère de Suisse

Marketing Le géant alimentaire vaudois Nestlé, UBS et le Credit Suisse restent en tête des 50 marques les plus chères de Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.